Art, culture et loisirs

Le Réseau muséal de la Gaspésie se dote d’un site Web

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Le Réseau muséal et patrimonial de la Gaspésie, qui compte 21 membres, bénéfie maintenant d'une visibilité numérique avec la mise en ligne de son nouveau site Web.

Le Réseau muséal et patrimonial de la Gaspésie, qui compte 21 membres, bénéfie maintenant d'une visibilité numérique avec la mise en ligne de son nouveau site Web. Photo : Réseau muséal et patrimonial de la Gaspésie

Le Réseau muséal et patrimonial de la Gaspésie (RMPG) poursuit sa mission de valoriser le tourisme culturel dans la région avec la mise en ligne de son nouveau site Web.

Accessible au www.rmpg.qc.ca, la nouvelle plateforme vise à accorder une meilleure visibilité numérique aux 21 membres de la jeune organisation. «Plusieurs d’entre eux n’ont pas les moyens et les ressources d’avoir un site Internet. Alors, ils ont eu l’idée de se regrouper dans la même vitrine. C’était devenu une priorité», explique la coordonnatrice du réseau, Nadia Guérette.

Le site est un outil de référence autant pour les travailleurs culturels que pour les visiteurs. Il présente le RMPG dans son ensemble, des informations sur chacun de ses membres et une section réservée aux actualités patrimoniales de la Gaspésie, mais aussi d’ailleurs au Québec.

Impliquer les écoles

Une zone scolaire sera aussi développée dans les prochaines semaines, se réjouit Mme Guérette.  Cette dernière explique que depuis quelques années, plusieurs institutions touristiques de la Gaspésie, comme Exploramer à Sainte-Anne-des-Monts, offrent des programmes éducatifs destinés aux élèves du primaire et du secondaire. C’est aussi le cas du Bioparc de Bonaventure qui est sur le point de finaliser un important projet éducatif.

Mme Guérette souhaite donc regrouper ces programmes sur le site du réseau afin de les populariser. Le but est aussi d’aider les enseignants à choisir des programmes adaptés aux jeunes. «Ce n’est pas toujours évident d’aller rejoindre le milieu scolaire. Souvent, les écoles vont préférer les activités sportives pour leurs élèves, plutôt que des sorties culturelles ou éducatives. Alors, c’est à nous de leur faciliter l’accès aux programmes qu’on leur propose», mentionne la coordonnatrice. La section permettra aux enseignants de «magasiner» leurs activités comme dans un «catalogue», précise-t-elle.

Le Réseau muséal et patrimonial de la Gaspésie existe depuis plus de deux ans et son principal objectif est de faire rayonner le tourisme culturel de la région. Il souhaite également renforcer les liens et les collaborations entre ses 21 membres.

Ses principaux bailleurs de fonds sont le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et la Conférence régionale des élus Gaspésie-les-Îles.

Son projet Web, réalisé par la firme Audace de Sainte-Anne-des-Monts, a nécessité un investissement avoisinant les 7 000 $ et a été rendu possible grâce à la collaboration de la SADC de la Côte-de-Gaspé et du CLD Haute-Gaspésie.

2 commentaires

Antoine Rivard a écrit le 19 janvier 2012

Merci pour la précision M. Lévesque (coquille).

Sébastien Lévesque, Gaspé a écrit le 19 janvier 2012

Très beau site. Très bien fait également. Vous pouvez connaitre et découvrir l'ensemble des membre du réseau par un simple clic. en passant, il s'agit de la SADC de la Côte-de-Gaspé et non la CADC.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.