Réouverture complète du chemin de fer : pas avant décembre

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
La Société du chemin de fer de la Gaspésie poursuit ses travaux de réfection sur le rail gaspésien.

La Société du chemin de fer de la Gaspésie poursuit ses travaux de réfection sur le rail gaspésien. Photo : Thierry Haroun

Le tronçon de chemin de fer entre New Carlisle et Gaspé demeurera fermé pour au moins les quatre prochains mois.

La Société du chemin de fer de la Gaspésie (SCFG) vient de recevoir les résultats de l’inspection détaillée des ponts situés entre Port-Daniel et Gaspé. Cette étude conclut que les ponts de Barachois et Haldimand, situés entre Percé et Gaspé, nécessiteront des travaux majeurs, car leur capacité portante n’est plus suffisante pour garantir la sécurité lors du passage des trains.

Le directeur de la SCFG, Olivier Demers, explique que le temps et l’air salin ont eu raison de plusieurs longerons, les poutres maîtresses qui soutiennent la structure. L’état de corrosion est très avancé et plusieurs longerons devront être remplacés. «Ce sont des travaux d’envergures qui nécessiteront des investissements majeurs», indique M. Demers.

La Société a récemment lancé un appel d’offres pour les plans et devis en vue d’entreprendre la rénovation des deux structures. Au total, M. Demers évalue que les travaux coûteront plus d’un million de dollars par pont.

Parallèlement à ces travaux, la Société procédera également à des réparations mineures sur quatre ponts situés entre Port-Daniel et Newport. Pour l’instant, M. Demers n’est pas en mesure de mentionner à quel moment les travaux seront achevés, mais précise que la réouverture du tronçon entre New Carlisle et Gaspé n’est pas envisageable avant le mois de décembre.

Rappelons que la SCFG a reçu en mai dernier une aide de 17 millions de dollars sur deux ans du gouvernement provincial pour remettre le rail à niveau. L’aide du gouvernement fédéral se fait toujours attendre.

Selon la Société, un investissement de 19 millions de dollars pendant cinq ans est nécessaire pour remettre à neuf l’ensemble du chemin de fer de la Gaspésie. L’Hiver dernier, la classe politique gaspésienne et les gens d’affaires ont lancé un cri d’alarme aux deux paliers gouvernementaux pour réclamer cette aide.

À lire aussi

Le train de passagers enfin de retour en Gaspésie

Train : Québec confirmera une aide de 17 millions $ lundi

Québec compte verser 17 millions de dollars pour sauver le train

Chemin de fer : les problèmes s’accumulent

Un récent rapport confirme l’état critique de la voie ferrée

Sauvegarde du chemin de fer : importante mobilisation

La région s’organise pour sauver le chemin de fer

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.