Politique

Relance de la Gaspésie : le Parti québécois promet 5 millions $

Par ,
Le candidat du Parti québécois, Sylvain Roy, qualifie la plateforme de Québec solidaire «d’irréaliste».

Le candidat du Parti québécois, Sylvain Roy, qualifie la plateforme de Québec solidaire «d’irréaliste». Photo : Michel Morin

Le Parti québécois s’engage à investir 5 millions de dollars dans son plan de relance de la Gaspésie qui serait présidé par la chef Pauline Marois, s’il est porté au pouvoir le 4 septembre.

Le candidat péquiste dans Bonaventure, Sylvain Roy, en a fait l’annonce mardi matin lors d’une rencontre avec des citoyens de Paspébiac portant sur les pêcheries, la ruralité et l’exode des jeunes.

«La somme sera associée à une réflexion collective et nous permettra d’identifier des projets structurants et porteurs afin d’aller chercher les subsides nécessaires auprès des différents ministères et les mettre en place rapidement dans toute la Gaspésie.»

Vote stratégique

Alors que la lutte s’annonce serrée en vue du scrutin de lundi, Sylvain Roy, s’en est pris à Option nationale et Québec solidaire, deux partis qui pourraient lui coûter des votes essentiels à son élection.

«Il faut que les gens soient conscients de leur choix. Je leur demande de réfléchir à l’impact de ce choix. Nous sommes tout près d’une victoire et ça serait peut-être temps de demander un vote stratégique.»

M. Roy a d’ailleurs qualifié la plateforme de Québec solidaire de «plein de bonnes intentions, mais irréaliste.»

2 commentaires

Mathieu H. a écrit le 29 août 2012

Nous pouvons être conscient de notre choix tout en votant par conviction.

Dany Blais Dansletrouble a écrit le 28 août 2012

Bonaventure doit s'offrir le changement. Le PLQ prend les gaspésiens pour des caves. Assez c'est assez.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.