Éducation, Politique

Recrutement : le cégep demande l'aide de Québec

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le Cégep de la Gaspésie et des Îles demande l'aide de Québec pour recruter de nouveaux étudiants et la formation à distance.

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles demande l'aide de Québec pour recruter de nouveaux étudiants et la formation à distance. Photo : 21 aout 2012. Charles Bilodeau.

GASPÉ – Le Cégep de la Gaspésie et des Îles demande l'aide de Québec afin de financer les efforts de recrutements dans le but de maintenir et d'augmenter la clientèle étudiante.

Au cours des dernières années, une somme de 600 000 $ a été investie par le cégep et différents partenaires afin de faire connaître l'institution dans la région, mais aussi dans les grands centres.

« On a demandé un soutien financier du ministère, ponctuel, pour absorber une partie de ces dépenses-là », indique le directeur général de l'institution, Yves Galipeau.

La demande, qui n’a pas été chiffrée, fait l'objet d'une analyse de la part de Québec et le cégep n'a pas encore eu de réponse.

En mai dernier, l'ancien directeur de la maison d'enseignement, Roland Auger, avait indiqué que cet effort ne pouvait être supporté seulement par le cégep et la Conférence régionale des élus Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Il avait indiqué que 380 000 $ avaient été dépensés pour les efforts de promotion du cégep seulement à l'automne 2012 et  450 000 $ l'avaient été pour les incitatifs financiers.

Le directeur des études collégiales, Louis Bujold, soutenait que cette somme avait atteint 600 000 $ à la rentrée scolaire 2013.

Le cégep vise toujours atteindre 1500 élèves en 2015-2016. Ils sont un peu plus de 1200 cette année.

Autre demande d'aide

En août dernier, le cégep a présenté une nouvelle demande au ministre de l'Enseignement supérieur, Pierre Duchesne, lors de sa visite en Gaspésie, afin d'aider l'institution dans le développement de la formation à distance.

« Il y a de l'investissement requis pour pouvoir donner des formations à distance - les infrastructures de communication – et il y a aussi des charges récurrentes comme l'innovation pédagogique », indique M. Galipeau.

La demande a été envoyée le 17 septembre dernier et le cégep espère obtenir 300 000 $. 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.