Un réalisateur gaspésien ce soir à Télé-Québec

Par Karyne Boudreau, journaliste, graffici.ca
Des réalisateurs Karina Marceau et Éli Laliberté, Les Survivantes sera présenté à Télé-Québec dès 21 heures ce soir.

Des réalisateurs Karina Marceau et Éli Laliberté, Les Survivantes sera présenté à Télé-Québec dès 21 heures ce soir. Photo : Gracieuseté

NEW RICHMOND - Le résident de Cascapédia-Saint-Jules Éli Laliberté coréalise un documentaire qui sera présenté ce soir à Télé-Québec.

Actif dans le domaine des arts médiatiques depuis près de 25 ans, Éli Laliberté était en pleine tournée de promotion lorsque Graffici.ca l’a rejoint à Montréal vendredi. Avec sa coéquipière Karina Marceau, il avait même participé à l’enregistrement de Tout le monde en parle. C’est que le sujet traité dans le documentaire est des plus touchants.

 

Pour la première fois aux Québec, six femmes se confient sur l’insurmontable, l’assassinat de leurs enfants par leurs pères.

 

« C’est un sujet qui est tombé du ciel. Je n’aurais jamais osé approcher ces femmes. Le sujet est trop délicat. C’est l’une d’elles qui m’a approché », raconte le réalisateur qui n’est pas naturellement attiré par le sensationnalisme.

 

C’est une dame de Port-Daniel, Marie-Paule Mc Innis, dont les enfants ont péri dans l’incendie de la maison familiale allumé par leur père dans les années 1990, qui a approché Éli Laliberté.

 

« C’est véritablement un cri du cœur de ces femmes qui veulent être enfin entendues, dit le réalisateur. Parce qu’elles se sentent complètement abandonnées par le système. Pouvez-vous croire qu’elles ne sont même pas reconnues comme victimes par l’Indemnisation des victimes d’actes criminels (L’IVAC)? Il y a quelque chose de ridicule là-dedans. »

 

Le documentaire Les Survivantes laisse parler ces femmes qui en ont gros sur le coeur. « On n’a pas voulu mettre trop d’emphase sur le drame proprement dit. On met la table, mais on passe vite à leur histoire vécue après et à leurs réflexions », mentionne Éli Laliberté.

 

Le réalisateur travaille déjà sur un prochain documentaire, cette fois traitant de la jeune génération autochtone qui, selon lui, est en pleine ébullition.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.