Politique

Raynald Blais confirme sa candidature à l’investiture du PQ

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Après Sylvain Roy, l'ex-bloquiste Raynald Blais se lance dans la course à l'investiture du Parti québécois dans Bonaventure.

Après Sylvain Roy, l'ex-bloquiste Raynald Blais se lance dans la course à l'investiture du Parti québécois dans Bonaventure. Photo : Thierry Haroun

L’ex-député fédéral dans la circonscription de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Raynald Blais, sera candidat à l’investiture péquiste dans Bonaventure.

Moins d’un an après avoir annoncé son départ de la politique fédérale, M. Blais replonge en politique active en tentant de devenir le prochain député provincial de Bonaventure. Le candidat défait du Parti québécois (PQ) lors de la dernière élection partielle, Sylvain Roy, aura donc de la compétition à l’investiture péquiste.

«J’ai le goût de servir à nouveau mes concitoyens, de poursuivre mon travail politique», a déclaré M. Blais, ajoutant que la tentation de servir au provincial l’appelait depuis quelques années. «J’ai envie de travailler pour la communauté, proche des gens, et les dossiers provinciaux, comme la santé, l’éducation, le développement régional, le permettent.»

M. Blais affirme que les quelques mois passés en dehors de la vie politique lui ont permis de «refaire le plein d’énergie» et assure que ses «batteries sont maintenant rechargées» pour s’engager politiquement.

Il admet que l’agrandissement vers l’est de la circonscription de Bonaventure a fortement influencé sa décision. «La ville où j’habite, Chandler, fait maintenant partie du comté, alors c’est tout naturel pour moi de se présenter dans Bonaventure», a-t-il expliqué.

Le nouveau découpage de la carte électorale pourrait, selon lui, favoriser l’élection du PQ dans la circonscription. «Les chiffres démontrent que les citoyens des environs de Chandler ont un préjugé favorable au PQ. Ça ne peut pas nuire», a-t-il mentionné en précisant cependant qu’il ne tient «rien pour acquis».

«Pas contre Sylvain Roy»

L’ancien bloquiste a déjà fait part de ses intentions à l’autre candidat à l’investiture, Sylvain Roy. «Je ne me sens pas contre M. Roy. Nous représentons le même parti, nous défendons les mêmes idées et nous nous sommes entendus que peu importe qui gagnerait, nous allons nous appuyer lors de la prochaine campagne», a-t-il certifié.

Selon M. Blais, ses trois mandats en tant que député fédéral et ses quatre campagnes électorales représentent «un atout» pour convaincre les membres du PQ d’opter pour lui.

L’ex-bloquiste organise une première réunion avec ses sympathisants mardi soir à la salle de conférence du motel Chandler. L’investiture du parti aura lieu les 17 mars à Port-Daniel et 18 mars à Maria.

Raynald Blais, ex-journaliste et syndicaliste, a été député du Bloc québécois dans la circonscription de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine de 2004 à 2011. 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.