Raymond Roy n'est plus

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Raymond Roy était un amant de la nature.

Raymond Roy était un amant de la nature. Photo : Photo tirée de Facebook

SAINTE-ANNE-DES-MONTS – Sainte-Anne-des-Monts perd un citoyen très engagé dans son milieu. Raymond Roy est décédé subitement lundi à l'âge de 80 ans.

Personnage bien connu dans sa communauté, M. Roy a été le dernier maître de poste de Sainte-Anne-des-Monts. Il a également été maire de sa ville natale de novembre 1989 à décembre 1990, avant de démissionner. L'octogénaire travaillait encore pour la Télévision Haute-Gaspésie, qu'il avait fondée avec son fils Roger en 1987.

Un citoyen très engagé

«Lorsque je suis entrée en poste, il y a huit ans, j'ai demandé que la télévision communautaire diffuse les séances du conseil municipal et il a été très ouvert à l'idée, même si le financement de la caisse populaire était minime, se souvient avec regret la mairesse de Sainte-Anne-des-Monts, Micheline Pelletier. Il était partout, dans toutes les activités qui étaient organisées à Sainte-Anne-des-Monts. Son implication au niveau de la ville était exceptionnelle.»

Raymond Roy était un amant de la nature. Il affectionnait particulièrement la pêche. Son chalet situé à Saint-Bernard-des-Lacs représentait, pour lui, un véritable havre de paix. «La pêche était une passion pour lui, souligne Mme Pelletier. C'était exceptionnel de l'entendre parler de ça.»

«Nous étions d'une très grande amitié, poursuit l'élue. C'était un homme d'une grande courtoisie, comme on n'en voit plus beaucoup. C'est une grande perte pour Sainte-Anne-des-Monts. C'était un homme de cœur, d'engagement, de famille et de nature. La ville de Sainte-Anne-des-Monts perd un très grand citoyen.»

Micheline Pelletier salue, au passage, l'audace de Raymond Roy d'avoir mis sur pied la Télévision Haute-Gaspésie et d'avoir assuré sa continuité, tout en lui donnant un caractère familial. «Il était partout où on était, indique la mairesse. Il nous faisait souvent de la publicité et n'a jamais voulu utiliser son médium pour des raisons mercantiles.»

Raymond Roy est décédé subitement à l'hôpital Laval de Québec. En plus de son épouse, Jacqueline Savard, il laisse dans le deuil ses enfants Nicole, Marie-Claire et Roger, ses petits-enfants Guillaume, Marie-Émilie, Nicolas et Audrey ainsi que son arrière-petite-fille Amélia. Les funérailles seront célébrées lundi à 14h en l'église de Sainte-Anne-des-Monts.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.