Développement économique et exportation, Éolien

Ralentissement chez LM Wind Power à Gaspé

Par Geneviève Gélinas, journaliste, graffici.ca
L’usine LM Wind Power de Gaspé fonctionnera au ralenti jusqu’au 1er septembre.

L’usine LM Wind Power de Gaspé fonctionnera au ralenti jusqu’au 1er septembre. Photo : Geneviève Gélinas

GASPÉ – Le ralentissement à l’usine de pales de Gaspé n’inquiète pas outre mesure les représentants des 200 employés. LM Wind Power réduira sa production de cinq à trois jours par semaine à partir du 24 mars pour s’ajuster à un trou dans son carnet de commandes.

La direction a rencontré les employés par groupes lundi et mardi pour leur expliquer la situation, rapporte Roch Samson, président du syndicat des travailleurs de LM. « On entendait des rumeurs depuis avant les Fêtes. Il y a un vide entre les contrats et moins de pales à construire. »
La production devrait reprendre à cinq jours par semaine le 1er septembre, aurait indiqué la direction. Pour les travailleurs, ce ralentissement est « du déjà vu »; ils avaient vécu la même situation en 2009, indique M. Samson. « On sait que le secteur éolien a des hauts et des bas et que beaucoup de contrats s’en viennent pour 2015. »
Travail partagé
Les employés conserveront 84 % de leur salaire grâce à un programme de travail partagé de Service Canada. À partir de mai, ils iront au travail une quatrième journée pour suivre une formation.
« Nous devons nous ajuster aux conditions du marché qui surviennent suite à une variation de la demande provenant de nos clients », a expliqué par courriel le directeur de l’usine, Alexandre Boulay.
« Nous sommes positifs qu’une reprise d’ici la fin 2014 soit possible et nous nous commettons à conserver nos emplois actuels », ajoute-t-il.
L’usine de la multinationale danoise fabrique les pales de 45 mètres des éoliennes REpower 2,05 mégawatts destinées aux parcs éoliens québécois. Elle n’a pas exporté de pale depuis 2010.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.