Agriculture, pêcheries et alimentation, Développement économique et exportation

Québec verse 602 084 $ pour les produits de la mer

Par Karyne Boudreau, journaliste, graffici.ca
Chez Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan, l’argent servira à l’acquisition d’un équipement utilisé pour la transformation de homard.

Chez Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan, l’argent servira à l’acquisition d’un équipement utilisé pour la transformation de homard. Photo : Archives Graffici

NEW RICHMOND – Québec injectera 602 084 $ dans trois projets orientés vers la diversification et la mise en marché collective des produits marins de la Gaspésie.

C’est ce qu’a annoncé le ministre délégué aux Régions Gaétan Lelièvre, lors d’un point de presse tenu à Sainte-Thérèse-de-Gaspé lundi.

 

Les entreprises Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan et Poisson salé gaspésien obtiennent respectivement 190 500 $ et 106 222 $ pour l’acquisition d’un équipement utilisé pour la transformation de homard qu’elles importent notamment des provinces maritimes. Le nouvel équipement permettra d’accroître la gamme de produits et de prolonger leurs périodes d’activité.

 

La corporation Arrivages de Gaspé recevra pour sa part 305 362 $ pour réaliser une deuxième étape de son projet de mise en marché collective. Ce regroupement est composé de trois entreprises, soit Gaspé Cured, les Pêcheries Marinard et E. Gagnon et fils, qui opèrent six usines. Le groupe gaspésien vient de mener à terme un projet de commercialisation de produits marins sur le marché du Québec et souhaite étendre ce marché aux autres provinces canadiennes.

 

« Ces projets sont des exemples de la concertation qui existe entre les transformateurs de poissons et de fruits de mer de la région et de l’esprit d’innovation qui les anime. Leur mise en œuvre accroîtra la notoriété des produits de la Gaspésie à l’extérieur du Québec, tout en dynamisant l’économie locale », assure Gaétan Lelièvre.

Ces contributions financières proviennent de trois ministères soit ceux de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire ainsi que celui des Finances et de l’Économie.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.