Québec solidaire veut faire plus en santé mentale

Par Karyne Boudreau, journaliste, graffici.ca
Patricia Chartier, candidate dans Bonaventure pour Québec Solidaire

Patricia Chartier, candidate dans Bonaventure pour Québec Solidaire Photo : Courtoisie

NEW RICHMOND — Déplorant le manque de ressources criant pour des soins en santé mentale, Patricia Chartier, la candidate de Québec solidaire dans Bonaventure, propose d’améliorer les soins offerts et de mieux soutenir les familles proches aidantes.

Dans un communiqué émis jeudi, Mme Chartier déplore que l'offre de service en santé mentale soit « très affaiblie » en Gaspésie et que les ressources attribuées à la région soient « nettement insuffisantes ».

« Au cours du prochain mandat, nous proposons des investissements de 400 millions $ pour l’embauche de 800 professionnels de la santé  et l'ouverture des CLSC 24/7, afin de permettre l'accessibilité aux soins directs et en tout temps », note Mme Chartier.

Dans le secteur de l’hébergement, Québec solidaire note que l’Agence de la Santé Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine cherche depuis des années à faire reconnaître le besoin de 60 lits/100 000 habitants alors que le ministère alloue 40 lits par tranche de 100 000 habitants incluant les ressources intermédiaires, de type familial, les unités en psychiatrie et l’hébergement communautaire.

Pour remédier à cette situation, Québec solidaire propose aussi des investissements supplémentaires de 360 millions $ à l’échelle du Québec pour le soutien aux organismes communautaires. « Ainsi, dans la région, nous pourrions enfin permettre au Centre Émilie Gamelin et au Centre Accalmie d’offrir des activités et de l’hébergement à l’année », affirme Patricia Chartier. 
« Développer une première ligne forte implique également de valoriser les services de soutien à domicile, pour apporter un meilleur soutien aux proches aidants. Il faut assurer l'accessibilité à l'ensemble des personnes qui ont besoin de soutien à domicile et aussi assurer un salaire décent et une formation adéquate pour les travailleuses de ce secteur », de conclure la candidate de Québec solidaire dans Bonaventure qui promet un revenu minimum de 12 600 $ aux aidantes naturelles sans revenu.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.