Développement économique et exportation

Québec financera la cimenterie

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Québec annoncera vendredi sa participation au projet à hauteur de 350 millions de dollars.

Québec annoncera vendredi sa participation au projet à hauteur de 350 millions de dollars. Photo : Archives Graffici.ca

Québec donne le feu vert au projet de cimenterie McInnis à Port-Daniel.

 

La Presse dévoile ce matin que le gouvernement Marois annoncera vendredi sa participation à hauteur de 350 millions à la construction du projet de un milliard de dollars. Les travaux devraient débuter en 2014. Ciment McInnis et le groupe Beaudier, le holding dirigé par Laurent Beaudoin, se sont entendus avec Québec pour le financement du projet.

Toujours selon le quotidien montréalais, on ne parle pas de subventions, mais un prêt de 250M$ et une participation de 100 M$ approximativement. La société d'État avait confirmé, en octobre dernier, être en discussion sur ce projet. En entrevue à CHNC ce matin, la préfet de Rocher-Percé, Diane Lebouthillier, se dit heureusement surprise par cette nouvelle qui arrive à point nommé pour la région. «C'est une nouvelle majeure pour notre MRC et pour toute la Gaspésie!»

7 commentaires

Albert Picard a écrit le 29 janvier 2014

Le festival du bout du monde de la patate de Gaspé... (FBMPG) Concours de poutine, exposition de pioches anciennes, concours de la plus grosse patate, etc. Pourquoi pas? C'est bon les patates. Des petites entreprises spécialisées dans la patate, sa transformation et sa distribution viendront peut-être s'y implanter. C'est nourrissant les patates. Les chansons sont tout aussi bonnes et nourrissantes. Petite-Vallée (174 habitants) l'a bien compris et attiré bon an mal an des milliers de spectateurs. Une économie diversifiée mérite aussi une chanson et une patate.

Gilles Thibodeau a écrit le 29 janvier 2014

Bonsoir. @Bilbo Cyr . < Je vais ajuster et dire . ça sent les élections . Sauf que la cimenterie n'est pas nécessaire pour ce faire. Seules les bourdes de Flip Flop le trouillard qui vogue un moment à bâbord ,un moment à tribord ,l'autre moment à reculons comme s' il était en plein brouillard . Donc M. Bilbo s'il y odeur d'élection c'est due à l'inertie de Couillard qui se cache derrière le crucifix . En terminant M. Bilbo puisque selon vous "ça pue les élections " et comme par hasard le P.L.Q. est à la recherche d'un candidat dans le comté de Gaspé , je me dis pourquoi pas vous? C'est vrai qu'il y a l'odeur de la défaite et cela pue longtemps.Gilles Thibodeau Pabos.

Gaston Langlais a écrit le 29 janvier 2014

Bonsoir, Lorsque les gouvernements subventionnent Pratt & Withney, GM, Chrysler, les banques, les compagnies d'assurance, les laboratoires pharmaceutiques, les alumineries, les mines nordiques etc à coup de milliards $, c'est le silence ici. Tout cela c'est bien. Mais dans un trop rare dossier important en Gaspésie, c'est mauvais l'assistance gouvernementale. Plantons des patates à la pioche c'est plus valorisant hein! Les "contras" ont perdu, leur époque est révolue. Gaston Langlais - Gaspé.

Albert Picard a écrit le 29 janvier 2014

Elle se dit heureusement surprise. Pourquoi ne s'y attendait-elle pas? Madame la préfète utilise les mots de la raison, mais sans sa voix.

Bilbo Cyr a écrit le 29 janvier 2014

Avec cet investissement, le gouvernement législateur et chien de garde devient partenaire du projet. C'est un conflit d'intérêt flagrant. La "participation" de 100 millions nous donne quoi collectivement? Et toujours pas de révision indépendante du projet...

eddy gionest a écrit le 29 janvier 2014

Non sa sent l'économie et l'emploi !!!! j'étais tellement sure de voir que tu aurais déjà commenter ça !!

Bilbo Cyr a écrit le 29 janvier 2014

Ça pue les élections...

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.