Développement économique et exportation

Québec donne un coup de pouce aux Ateliers CFI Métal

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Les Ateliers CFI Métal, qui se spécialisent dans la fabrication sur mesure de produits métalliques, emploient actuellement une vingtaine de personnes.

Les Ateliers CFI Métal, qui se spécialisent dans la fabrication sur mesure de produits métalliques, emploient actuellement une vingtaine de personnes. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Le gouvernement du Québec accorde un soutien financier de 200 285 $ à l’entreprise Les Ateliers CFI Métal inc située à Carleton-sur-Mer.

Le député de Bonaventure, Damien Arsenault, a officialisé cette aide lors d’une conférence de presse tenue dans les bureaux de la firme mardi matin. Ce montant sert à compléter le montage financier du projet d’agrandissement et d’expansion de la jeune entreprise, évalué à plus d’un million de dollars.

Les Ateliers CFI Métal, qui se spécialisent dans la fabrication sur mesure de produits métalliques, principalement pour le secteur minier, estiment pouvoir augmenter son chiffre d’affaires de 30 à 40 % grâce à cette phase d’expansion. «Les investissements nous ont notamment permis d’agrandir l’atelier de 4000 pieds carrés, d’acquérir de nouveaux équipements et de construire de nouveaux bureaux», a expliqué le directeur général, Christian Allard, précisant que ces développements permettent maintenant à son équipe d’exécuter plusieurs commandes à la fois.

Profiter du Plan Nord

Anciennement une filiale spécialisée de l’entreprise Construction LFG, Les Ateliers CFI Métal est devenue une entreprise à part entière en 2008. Depuis ce temps, elle vise principalement les marchés miniers dans le Nord-du-Québec et de l’Ontario. Elle offre aux entreprises minières des fabrications métalliques sur mesure qui servent à l’extraction et au traitement du minerai.

Le développement du Nord québécois représente donc une opportunité pour l’entreprise gaspésienne qui emploie actuellement une vingtaine de personnes, dont des ingénieurs, des dessinateurs et des soudeurs. «D’ici trois à cinq ans, beaucoup de mines se mettront en production dans le nord, alors c’est sûr qu’on va soumissionner sur les appels d’offres. C’est très intéressant pour nous», a déclaré M. Allard.
 
L’objectif de l’entreprise de Carleton-sur-Mer, qui sert notamment de grandes entreprises comme ArcelorMittal, Xstrata et Nunavik Nickel, est d’être «reconnue comme une firme offrant des services de qualité dans des délais raisonnables à des prix compétitifs»,  a souligné son directeur général.

Le député de Bonaventure se dit fier

Le député libéral de Bonaventure, Damien Arsenault, ne s’est pas fait prier pour souligner que la constante progression de cette entreprise démontre qu’il est «possible de bénéficier du Plan Nord dans la région.»

M. Arsenault a lancé des fleurs aux gestionnaires de l’entreprise qui parviennent à recruter à et à garder une main-d’œuvre qualifiée, malgré la concurrence provenant des entreprises établies dans le nord. «Les Ateliers CFI Métal prouvent que c’est possible. Ça montre qu’il n’est pas nécessaire pour nos jeunes de s’exiler pour avoir des emplois de qualité», a-t-il soutenu.

Un montant de 125 000 $ a été accordé par le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation et un autre de 75 385 $ par le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.