Politique, Tourisme

Quai de Percé : Toone questionne Ottawa

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le député Philip Toone estime que les conservateurs ne comprennent pas l’urgence de la situation dans le dossier du quai de Percé.

Le député Philip Toone estime que les conservateurs ne comprennent pas l’urgence de la situation dans le dossier du quai de Percé. Photo : GRAFFICI.CA

OTTAWA – Le député fédéral de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine estime que le gouvernement conservateur ne semble pas comprendre l’urgence de la situation dans le dossier du quai de Percé.

Le député néo-démocrate Philip Toone est intervenu une nouvelle fois hier après-midi durant la période des questions à la Chambre des communes, à la suite du démantèlement de la barricade qui bloquait l’accès à l’infrastructure portuaire.

«Le ministre peut-il nous assurer que les travaux nécessaires seront faits dans les prochains jours? » a demandé le député au ministre des Pêches et Océans (MPO), Keith Ashfield.

« Nous prenons au sérieux la sécurité des utilisateurs. Par conséquent, nous avons interdit l’accès au quai. Nous allons examiner les mesures à prendre avec les autorités locales», a répondu le ministre.

Le député a rappelé l’état des quais de l’ensemble de la région : «Le ministre va-t-il s’engager à ne plus laisser les quais fédéraux se détériorer jusqu’à leur fermeture?»

«Le député est au courant que les ports pour petits bateaux sont utilisés par trois pêcheurs à plein temps pour une valeur de prise de 50 000 $. C’est surtout utilisés par les touristes », a répondu le ministre.

Le député néo-démocrate estime qu’il s’agit d’une autre preuve que le gouvernement conservateur a décidé qu’il ne valait plus la peine de se battre pour les régions.

2 commentaires

Gaston Poirier a écrit le 8 mai 2013

Bonjour, Le plus simple sera de se débarrasser, de se libérer de tout gouvernement fédéral le plus tôt possible. De très longues années encore à les supporter. Bon courage à tous et à toutes en attendant. (P.S.: J'ai juste changé quelques mots dans le commentaire de M. Langlais car, peu importe le parti qui siège au fédéral, ils sont déconnectés! Le quai de Percé (et tous les autres!) a été abandonné depuis au moins 25-30 ans... autant par les libéraux que les conservateurs... Plus ça va et plus j'ai hâte de dire : Adios fédéral!)

Gaston Langlais a écrit le 8 mai 2013

Bonjour, Le plus simple sera de se débarrasser, de se libérer des Conservateurs dans deux ans. Deux très longues années encore à les supporter. Bon courage à tous et à toutes en attendant. Gaston Langlais - Gaspé.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.