Politique

Projet de loi 19 : Pascal Bérubé demande aux militants libéraux de presser le PLQ

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Pascal Bérubé, député de Matane

Pascal Bérubé, député de Matane Photo : Antoine Rivard-Déziel

Le député de Matane, Pascal Bérubé, demande aux délégués libéraux de la région de faire pression sur le PLQ pour qu’il rappelle le projet de loi 19 à l’Assemblée nationale.

M. Bérubé souhaite que les membres du Parti libéral du comté de Matane et ceux de la Gaspésie profitent du congrès du PLQ qui se tient en fin de semaine à Québec pour tenter de convaincre les élus du parti à rappeler le projet de loi 19. «Il y a urgence d’agir. J’invite les militants libéraux de la région à faire pression de façon informelle ou formelle sur leur parti», dit-il.

En vertu de ce projet de loi, les trois circonscriptions éliminées par la nouvelle carte électorale du Québec seraient temporairement sauvées, soit Matane, Kamouraska-Témiscouata et Lotbinière.

Pour assurer un nombre équitable d’électeurs dans les circonscriptions du Québec, trois autres comtés seraient créés dans la région de Montréal, portant ainsi le nombre de sièges à 128 à l’Assemblée nationale.

Selon le péquiste, les militants pourraient jouer un rôle important lors du congrès. «Ils ont la possibilité de mettre en place des propositions d’urgence. On ne les a pas encore entendus sur ce dossier-là. L’occasion est bonne pour eux de démontrer leur appui envers le comté de Matane», poursuit-il.

Le président du Parti libéral pour la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Serge Houde, n’a pas retourné nos appels.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.