Affaires municipales et développement régional

Un projet de compostage sera lancé dans Rocher-Percé

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le projet de compostage dans la MRC du Rocher-Percé avance bien alors que plusieurs autorisations ont récemment été accordées en vue d’un lancement en septembre prochain.

Le projet de compostage dans la MRC du Rocher-Percé avance bien alors que plusieurs autorisations ont récemment été accordées en vue d’un lancement en septembre prochain. Photo : Courtoisie

Le projet de compostage dans la MRC du Rocher-Percé avance bien alors que plusieurs autorisations ont récemment été accordées en vue d’un lancement en septembre prochain.

Lors de la dernière séance publique de la MRC du Rocher-Percé, tenue le 8 février, cinq autorisations en lien avec ce projet à caractère environnemental ont été sanctionnées par les élus via des résolutions.

Ainsi, les autorisations ont donné le feu vert à une demande de certificat auprès du ministère québécois de l’Environnement pour sortir en appel d’offres en vue de la construction de la plateforme de compostage, pour l’achat d’équipements (chargeur sur roues, godet et tamiseur), pour la quantification des gaz à effet de serre, ainsi que pour le remboursement d’une étude sur la caractérisation des odeurs.

Les appels d’offres seront publiés en mars prochain et les résultats seront connus le mois suivant. «C’est un point tournant. Ça va nous permettre de connaître les coûts réels du projet et de voir vers quoi on s’en va», mentionne la préfète, Diane Lebouthillier.

Ce projet est évalué à environ 2,5 millions de dollars. La MRC, poursuit la préfète, fait présentement des démarches auprès du gouvernement du Québec afin d’obtenir des subventions qui pourraient correspondre à 60 % des coûts du projet. De son côté, le gouvernement fédéral pourrait alloué jusqu’à 300 000 $.

Il s’agit d’une initiative rentable à long terme, ajoute Mme Lebouthillier. «Plus on fait du compostage moins nous enverrons nos déchets au lieu d’enfouissement technique de Gaspé, et plus ce sera rentable pour tout le monde.»

Les détails

Selon le calendrier de distribution de la MRC, la récupération du bac brun débutera le 3 septembre à Chandler, suivi par Port-Daniel-Gascons (le 4), Newport et Pabos Mills (le 5), Pabos et Saint-François-de-Pabos (le 6), Percé Ouest (le 10), Percé Est (le 11), Grande-Rivière Est (le 12), Grande-Rivière Ouest et Petit Pabos (le 13) et Sainte-Thérèse-de-Gaspé (le 14). Cette boucle reprendra de semaine en semaine.

Au mois d’août, un bac brun sera distribué et sera assorti d’un feuillet explicatif. Des séances d’informations seront également organisées.

6 commentaires

Br.L a écrit le 23 octobre 2012

C'est bien de faire du composte, BRAVO, et j'espère que les citoyens vont suivre les directives,,, Mais la chose que je trouve aberrant, c'est qu'ici dans notre région l'emploi est assez rare et LÀ que les ÉLUS de la MRC du Rocher percé laisses des gens de l'Ontario livré les bacs bruns dans toute les portes des résidences de notre MRC et qu' aucunes de ces personnes parlais francais, POUVONS NOUS TRAVAILLER NOUS AUSSI, surtout quand ces nos taxes qui défrais ces services . MERCI à tout ces personnages qui on pensés à donné se travail à des gens d'un autre province,

Br.L a écrit le 23 octobre 2012

C'est bien de faire du composte, BRAVO, et j'espère que les citoyens vont suivre les directives,,, Mais la chose que je trouve aberrant, c'est qu'ici dans notre région l'emploi est assez rare et LÀ que les ÉLUS de la MRC du Rocher percé laisses des gens de l'Ontario livré les bacs bruns dans toute les portes des résidences de notre MRC et qu' aucunes de ces personnes parlais francais, POUVONS NOUS TRAVAILLER NOUS AUSSI, surtout quand ces nos taxes qui défrais ces services . MERCI à tout ces personnages qui on pensés à donné se travail à des gens d'un autre province,

luc gionest a écrit le 23 février 2012

il y a beaucoup de questionnement autour de ce projet de compostage: combien de tonnes de matiere eviteront le site d enfouissement ? quel est l economie realise au niveau de l enfouissement ? y aura t il moins de collecte des ordures? combien coutera la collecte supplementaire relie au compostage ? y avait il une sollution plus rentable que le compostage ??? toute les solutions autres ont elle ete envisages?le site d enfouissement de gaspe est il une solution a long terme ?? la prefecture devra s attendre a une multitude de questions vis a vis la decision prise .....

Marie Line a écrit le 22 février 2012

Est ce que cela implique des taxes supplémentaires des contribuables??

DIANE a écrit le 22 février 2012

C'est le temps que l'on se réveille, même en Gaspésie, les risques de pollution sont là. Il faut penser à l'avenir des générations à venir........

Marie-Eve Tessier a écrit le 22 février 2012

ENFIN ! on commence à prendre le pas de nos voisins de la Nouvelle-Écosse et des Îles-de-la-Madeleine :)

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.