Éducation

Un professeur du Cégep de la Gaspésie récompensé

Par ,
Luc Bélanger (à droite) reçoit son prix lors du congrès de l’Association pour l'enseignement des sciences et des technologies du Québec.

Luc Bélanger (à droite) reçoit son prix lors du congrès de l’Association pour l'enseignement des sciences et des technologies du Québec. Photo : Courtoisie

L’Association pour l'enseignement des sciences et des technologies du Québec remet le prix Raymond Gervais à Luc Bélanger, enseignant en Sciences de la nature du Cégep de la Gaspésie et des Îles.

Accompagné d’une bourse de 1500 $, le prix remis à M. Bélanger vise à souligner sa contribution exceptionnelle à l’enseignement des sciences. Le Gaspésien a reçu son prix lors du congrès de l’Association tenu le 8 octobre dernier au Cosmodome de Laval.


«C’est tout un honneur de recevoir un tel prix, commente M. Bélanger. En plus, c’est une belle reconnaissance par les pairs. Quand on regarde les autres lauréats des années précédentes, c’est assez impressionnant. C’est aussi une surprise en ce sens que quand on travaille au quotidien, dans notre petit coin du monde, on ne s’attend pas à recevoir un tel prix.»

Au cours de ses 15 années d’enseignement en physique, M. Bélanger a su mettre de l’avant de nombreux projets rassembleurs pour la communauté scientifique collégiale. L’an dernier seulement, il a organisé la finale nationale du concours «Science on tourne!» à Gaspé et a créé le premier Centre des sciences de la Gaspésie (CSG).

Ce dernier a permis de rassembler plus de 1000 élèves francophones et anglophones gaspésiens à une première conférence de vulgarisation scientifique l’été dernier. Le CSG a pour mission de développer l’intérêt des jeunes pour la science et les technologies.

La candidature de M. Bélanger a été présentée par ses pairs, la direction du Cégep, les étudiants et des partenaires externes. Elle a été également retenue grâce à son engagement pour son programme et ses étudiants.

Selon Catherine Marin, ancienne étudiante, M. Bélanger fait partie des personnes qui l’ont le plus marquée durant son parcours collégial. «Jusqu’à maintenant, mes deux années de cégep font partie des plus belles de ma vie et c’est en grande partie grâce à ce qu’il m’a apporté et à ce qu’il m’a appris», commente-t-elle.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.