Pluie abondante : les rivières gaspésiennes sous surveillance

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le débordement d’un ruisseau a causé la fermeture complète du boulevard Perron à New Richmond près de la route Cochrane.

Le débordement d’un ruisseau a causé la fermeture complète du boulevard Perron à New Richmond près de la route Cochrane. Photo : Antoine Rivard-Déziel

La Sécurité civile surveille de près les rivières gaspésiennes alors que la pluie s'est abattue sur la péninsule mercredi.

Environnement Canada avait émis un avertissement de pluie abondante dans plusieurs secteurs de la Gaspésie.

Malgré les fortes précipitations, le directeur régional de la sécurité civile, Jacques Bélanger, affirme que, pour l'instant, le niveau des cours d'eau ne sont pas jugés préoccupants. «Le couvert de neige est épais en forêt et il est capable d'absorber une bonne partie de la pluie, ce qui ralentit le ruissellement», dit M. Bélanger.

Depuis trois semaines, la Sécurité civile, les municipalités et d'autres partenaires sont en contact afin d'évaluer la situation. «À l'heure actuelle, quelques cours d'eau ont augmenté. Ça prendrait deux ou trois jours de bonnes chaleurs ou de la pluie abondante durant trois ou quatre heures pour qu'il y ait vraiment un problème», explique le directeur.

Plusieurs facteurs donnent une chance aux autorités. L'embouchure des rivières gaspésiennes, particulièrement dans la Baie-des-Chaleurs, sont libres de glace, ce qui favorise l'écoulement. Les prévisions météorologiques font état d'un refroidissement au cours des prochains jours et aucune chaleur importante n'est prévue à moyen terme. «Les rivières sont tellement basses qu'elles peuvent prendre beaucoup d'eau», dit M. Bélanger.

Environnement Canada prévoit que la pluie cessera la nuit prochaine ou tôt demain. Le ciel se dégagera et la température descendra jusqu'à -10 degré celcius dans la journée de dimanche dans certains secteurs. 

Quelques problèmes

Les précipitations de pluie causent cependant des problèmes à quelques endroits sur le réseau routier. Le ministère des Transports a d’ailleurs fermé la route de la rivière entre Grande-Vallée et Murdochville en raison de l'importante accumulation d’eau sur la chaussée.

Sur le réseau local, le débordement d’un ruisseau a causé la fermeture complète du boulevard Perron à New Richmond près de la route Cochrane.

Loin du printemps 2012

En mars 2012, en raison d'un début de printemps très chaud, plusieurs rivières étaient sorties de leur lit, forçant des dizaines de résidants à quitter leurs domiciles. Le mercure avait dépassé les 20 degrés celcius dans la Baie-des-Chaleurs, et plusieurs cours d'eau n'avaient pas pu absorber l'eau de la fonte des neiges.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.