Politique

PLQ dans Gaspé : Georges Mamelonet en réflexion

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Georges Mamelonet songe à se présenter à l’investiture libérale dans Gaspé

Georges Mamelonet songe à se présenter à l’investiture libérale dans Gaspé Photo : Geneviève Gélinas

BONAVENTURE - L'ex-député de Gaspé, Georges Mamelonet, songe à un retour en politique. 

Défait par le péquiste Gaétan Lelièvre au dernier scrutin par 5857 voix, le libéral réfléchit à se porter de nouveau candidat aux prochaines élections. « Je suis en réflexion effectivement. J'ai beaucoup aimé mon expérience », a-t-il déclaré, lors de l'investiture libérale dans Bonaventure, avant de critiquer le bilan économique du gouvernement Marois.
« Je suis excessivement déçu de ce qu'on vit actuellement en Gaspésie. Il y a une morosité qu'on n’avait pas vue depuis plusieurs années. »

Premier à se manifester

Jusqu'à présent, personne ne s'était montré publiquement intéressé à défendre les couleurs du Parti libéral dans la circonscription de Gaspé. M. Mamelonet estime qu'un changement de gouvernement s'impose le plus rapidement possible.

Le libéral accuse le Parti québécois d'avoir anéanti les efforts du gouvernement précédent. « La Gaspésie avait fait un bon bout de chemin vers une région qui peut se prendre en main. On vient de perdre en quelques mois les acquis de 10 ans de travail », a-t-il fustigé.

M. Mamelonet ne sait pas à quel moment sa décision sera prise. 

6 commentaires

Albert Picard a écrit le 12 septembre 2013

La conjoncture économique (locale ou mondiale), les capitaux disponibles en vertue des différentes politiques économiques, le système économique capitaliste et a couleur des vieux partis avec leurs vieilles idées, tout cela, ont des incidences. Les laissés-pour-contre comme les travailleurs en sont des exemples. Maintenant si on a peur de s'aventurer sur de nouveau horizons politiques, si les preuves que nous avons accumulées que notre façon de voir et faire les choses a atteint ses limites, le chemin est encore tracé, bien droit, vers des oscillations (rouge, bleu, rouge, bleu et ainsi de suite ad viternam) à tous les quatre ans. Si c'est ce que nous sommes? Si c'est ce qu'on veut? Soit! En ce qui concerne le gros mensonge de George, les politiques économiques actuellement en vigueur sont le résultat d'une planification toute libérale, celle de l'ex-ministre des finances Raymond Bachand.

Dany Blais a écrit le 11 septembre 2013

Peut-être qu'il peut acheter quelques votes en donnant des oursins aux citoyens.

Gilles Thibodeau a écrit le 11 septembre 2013

@Georges Mamelonet. Oui je comprends que vous êtes en réflexion , on le serait à moindre. Sauter dans le vide sans parachute ça demande réflexion. Sauf qu' habituellement le P.L.Q. offre à ses candidats kamikazes un coussin assez généreux. Donc le fait que vous soyez en réflexion m'étonne un peu disons que ce n'est pas votre meilleure affirmation.......( le_gaspesien a écrit le 11 septembre 2013 Les acquis de 10 ans de travail! Est bonne! Une carrière d'humoriste peut-être? Celle-là non plus ce n'est pas votre meilleure :lol:

Eric Boucher a écrit le 11 septembre 2013

Je ne peux qu'être d'accord avec M. Langlais. Il faut sortir de ces vieux réflexes.

marc thibault a écrit le 11 septembre 2013

oui.georges belle job de BOUC EMISSAIRE....!!!!!!

Gaston Langlais a écrit le 11 septembre 2013

Bonjour, Il faut faire attention lorsque l'on blâme un gouvernement peu importe sa couleur. En règle générale, les gouvernements n'ont aucune incidence sur l'emploi. Là où il y a un impact c'est vraiment à cause de grandes décisions politiques. En Gaspésie, on demeure toujours à l'écart de décisions politiques majeures. La réponse classique de tout gouvernement concernant l'emploi est toujours la même. Un baisse du taux de chômage est attribuable aux bonnes politiques du gouvernement en place, tandis qu'une hausse du taux de chômage est imputable à la mauvaise conjoncture mondiale. J'ai bien hâte que l'on imagine autre chose et que l'on arrive à décrire les situations en toute objectivité. Gaston Langlais - Gaspé.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.