Politique

Philippe Couillard reçoit l’appui des libéraux de Bonaventure

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Le candidat à la direction du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, a visité l’atelier de la division ferroviaire de l’entreprise Gaspésie Diesel à New Richmond, le 22 novembre dernier.

Le candidat à la direction du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, a visité l’atelier de la division ferroviaire de l’entreprise Gaspésie Diesel à New Richmond, le 22 novembre dernier. Photo : Antoine Rivard-Déziel

L’Association libérale de la circonscription de Bonaventure donne son appui à Philippe Couillard dans le cadre de la course à la direction du Parti libéral du Québec (PLQ). 

Le comité exécutif a pris cette décision lors d’une réunion tenue mardi soir. Les huit membres présents autour de la table estiment de façon unanime que l’ancien ministre de la Santé est le meilleur candidat pour succéder à Jean Charest.

«Ce que nous entendons de la part des militants est que M. Couillard est le candidat le mieux placé pour reconstruire le parti, pour s’assurer de bien le positionner à l’occasion du prochain rendez-vous électoral. Les membres de l’exécutif apprécient sa volonté d’apporter un vent nouveau», a précisé le président de l’Association et ex-député de Bonaventure, Damien Arsenault, en entrevue téléphonique.

Rappelons que trois des candidats à la direction du PLQ, Raymond Bachand, Pierre Moreau et Philippe Couillard, ont tous visité la Gaspésie au mois de novembre dernier.

M. Arsenault avait alors affirmé que l’importance accordée au développement de la Gaspésie et des régions par les différents candidats risquait d’influencer le choix de son Association.

Ce dernier estime que M. Couillard s’est montré «très sensible aux besoins» des régions du Québec et à «l’importance» de leur octroyer des «moyens de décider» leur orientation économique. «Même à l’intérieur du parti, M. Couillard souhaite accorder une place significative aux régions», a déclaré M. Arsenault.

Les membres de l’Association libérale de Bonaventure voteront au mois de février pour les 24 délégués appelés à les représenter lors du congrès permettant aux militants libéraux de choisir leur prochain chef les 16 et 17 mars prochain à Montréal.

Même si l’exécutif a choisi d’appuyer M. Couillard, les membres et les délégués de l’Association demeurent libres d’opter pour un autre candidat. 

À lire aussi

Couillard mise sur l’innovation pour développer les régions

Région : Pierre Moreau préconise les programmes «sur mesure»

Course à la direction du PLQ : Bachand en visite en Gaspésie 

2 commentaires

Bilbo a écrit le 13 décembre 2012

... Les membres de l’exécutif apprécient sa volonté d’apporter un vent nouveau...Ça sera pas la première fois qu'on essaie de faire du neuf avec du vieux!

Gilles Thibodeau a écrit le 12 décembre 2012

Parlons des vraies choses. M. Couillard peut-il nous entretenir de ses conflits d'intérêts juste avant et après avoir quitté son poste de ministre? Compte-t-il toujours saborder notre système public de santé en tentant de nous faire croire que l'introduction du privé est la solution et nous faire doublement payer: une fois par nos impôts et une fois par la facturation au privé? Compte-t-il mettre un stop à la surfacturation immorale de certains médecins (gouttes achetées 5$ et revendues 200 $ au client - ophtalmo, gastro et demato)? Même que l'autre jour il rappelait la main sur le coeur l'époque souffrante des patriotes... Hé oui, Philippe est nationaliste. Il lui reste à se définir comme social - démocrate . Cré Philippe va . À l'instar des vieux rouges qui appuient Trudeau Junior, le gang de vieux rouges québécois soutiennent Couillard. Ils ont tellement hâte de retourner puiser dans l’assiette au beurre. Ils vont se mettre les mains dedans jusqu'aux coudes.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.