Philippe Couillard présidera-t-il le plan de relance de la Gaspésie?

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
La question est lancée : si porté au pouvoir, Philippe Couillard présidera-t-il le plan de relance de la Gaspésie?

La question est lancée : si porté au pouvoir, Philippe Couillard présidera-t-il le plan de relance de la Gaspésie? Photo : Courtoisie

GASPÉ - Le maire de Gaspé et président de la Conférence régionale des élus de la Gaspésie-les-Îles, Daniel Côté, demande au chef du Parti libéral, Philippe Couillard, s'il est prêt à présider le plan de relance de la Gaspésie, s’il est porté au pouvoir.

La Stratégie d'intervention gouvernementale sur le développement de la Gaspésie-les-îles a été lancée par Pauline Marois lors de son passage dans la région en mai dernier. Ce plan regroupe l'ensemble des secteurs et des enjeux régionaux, dont les transports, les infrastructures, la culture, les ressources naturelles et le tourisme. Une initiative qui reçoit l'appui d'un comité formé par cinq ministères et présidé par Mme Marois elle-même tout comme l'avait fait l'ex-premier ministre péquiste, Bernard Landry en 2002.
 
M. Couillard fera-t-il de même, se questionne, Daniel Côté. « Écoutez, il faut le dire. La Stratégie fait consensus dans la région. Est-ce que le prochain premier ministre, qu'il soit libéral ou autre, soit dit en passant, peut s'engager à assurer la présidence du comité ministérielle pour le développement de la Gaspésie? » Vous semblez le souhaiter? « Je le souhaite, c'est clair! On a tout intérêt à continuer du fait que cette stratégie a commencé à porter ses fruits, notamment dans le secteur éolien (avec le lancement en décembre dernier de 800MW, dont 450 réservés à la Gaspésie et au Bas-St-Laurent ».

D'autres enjeux

Le maire Côté formule d'ailleurs deux autres demandes bien précises au chef libéral, si porté  au pouvoir le 7 avril prochain. « Est-ce que vous êtes prêt à déposer une nouvelle loi encadrant le développement des hydrocarbures le plus rapidement possible? Et êtes-vous prêt à déposer le plus rapidement possible un règlement provincial (encadrant la protection) de l'eau potable? Je souhaite obtenir une réponse en ce sens de M. Couillard et même de François Legault (chef de la CAQ), s'il le faut. Ces dossiers font aussi consensus dans la région », rappelle Daniel Côté. « On sait, ajoute-t-il, que sous les péquistes, la règlementation sur l'eau potable était pratiquement prête et que concernant la Loi sur les hydrocarbures elle était en train de se faire. Ce sont des enjeux très importants ».

Nous avons en vain tenté d'obtenir une réponse de M. Couillard.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.