Politique

Philippe Berger candidat à Chandler

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Philippe Berger préside le CSSS du Rocher-Percé.

Philippe Berger préside le CSSS du Rocher-Percé. Photo : Thierry Haroun

CHANDLER – L'ancien fonctionnaire, Philippe Berger, brigue la mairie de Chandler pour laquelle il a travaillé pendant plus de 25 ans.

« Chandler, en mode emploi », est le slogan qui coiffe la campagne de Philippe Berger qui a réuni ses troupes pour l'occasion au Motel Fraser. Organiser un forum des gens d'affaires,  travailler à l'agrandissement du parc d'hivernement de Newport, mettre en valeur le Technocentre des technologies et des communications, appuyer le développement de l'aéroport du Rocher-Percé et dynamiser la transformation du bleuet et de la pétoncle sont parmi ses grands thèmes. Et faire de Chandler une ville de services dans le cadre du projet de cimenterie de Port-Daniel est en haut de sa liste.

« Chandler est une ville de services. Les jeunes couples qui vont venir travailler à la  cimenterie de Ciment McInnis vont trouver tous les services nécessaires. Il y a ici des écoles primaires et secondaires, des activités sportives, il y a une clinique médicale, une clinique dentaire,  le CSLC et l'hôpital. »

Rétablir des liens

Parmi ses engagements électoraux, on note son désir de rétablir les ponts entre les instances politiques locales, régionales et provinciales, rétablir le lien de confiance avec les employés de la Ville, être à l'écoute des groupes communautaires et améliorer les infrastructures sportives.
Quant au dossier portant sur la rétrocession du port de mer par Ottawa, M. Berger prône la vigilance et précisant qu'il faut « analyser l'impact financier à moyen et long terme pour les contribuables. Ceci afin qu'ils n'aient pas à assumer un important fardeau financier supplémentaire dans la futur ».

Enfin, Philippe Berger souhaite un débat  entre lui et sa concurrente, la mairesse sortante, Louisette Langlois.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.