Développement économique et exportation

Pétrolia bien accueillie à Murdochville

Par Geneviève Gélinas, journaliste, graffici.ca

Les forages de Pétrolia près de Murdochville suscitent de l’espoir dans la ville, même si peu de retombées de l’exploration y aboutissent en ce moment.

Pétrolia a commencé en fin de semaine le forage de Bourque n°1, un forage de 3200
mètres de profondeur à mi-chemin entre Murdochville et Grande-Vallée. La firme
entamera ensuite Bourque n°2 (2850 m), pour des dépenses de 12 millions de dollars
au total. Les travaux s’échelonneront jusqu’à la fin octobre.

Les 30 travailleurs de Precision Drilling, une firme de Calgary, habitent un
campement forestier sur le site du forage, à 48 kilomètres de route de
Murdochville, dont 22 kilomètres de chemins forestiers rudimentaires. C’est une
question de sécurité sur ce type de chemin, explique Bernard Granger, chef
géologue de Pétrolia. « C’est une longue route après avoir travaillé 12 heures en
ligne. Et on évite une perte de temps d’une heure de transport le matin, et une
autre heure le soir. »

Séance publique

Environ 25 personnes ont participé à une réunion publique d’information à
Murdochville le 18 juillet. « Je considère que Pétrolia fait un bon travail
d’information, a dit la mairesse Délisca Ritchie Roussy à l’issue de la séance.
Ils ont rencontré des entrepreneurs d’ici et certains me disent que ça fait
travailler leurs gars. » Selon la mairesse, Pétrolia « n’a pas le choix » de loger
ses employés dans un camp plutôt qu’à Murdochville, mais elle s’attend à des
changements si l’entreprise atteint la phase d’exploitation.

William Hogan, un résidant de Murdochville, qualifie le projet « d’extrêmement
intéressant ». « Il faut faire attention, ajoute-t-il. Il y a un bout de chemin
entre exploration et exploitation. Mais économiquement parlant, Murdochville a
besoin de quelque chose comme ça. »

Les citoyens ont posé des questions sur les dangers de fuites de gaz et de
contamination de la nappe phréatique, les redevances aux municipalités et les
emplois pour les résidants de Murdochville.

Pétrolia n’était pas en mesure de chiffrer la proportion d’emplois locaux, mais a
promis de faire le calcul dans l’avenir. La vice-présidente de l’entreprise,

Isabelle Proulx a affirmé qu’elle songe à mettre sur pied un comité de suivi avec
des représentants du milieu. Pétrolia espère trouver du pétrole dans le secteur
Bourque, qui a fait l’objet de levés sismiques en 2008.

Les travailleurs de Precision Drilling ont monté la foreuse mobilisée par Pétrolia
au cours des derniers jours sur le site de Bourque n°1.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.