Politique

Pétrole : les écolos souhaitent rencontrer le maire de Gaspé

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le débat sur les hydrocarbures à Gaspé refait surface

Le débat sur les hydrocarbures à Gaspé refait surface Photo : Thierry Haroun

GASPÉ - L'enjeu du développement des hydrocarbures refait surface à Gaspé, alors que des écologistes souhaitent une rencontre dans les plus brefs délais avec le nouveau maire, Daniel Côté.

La présidente du regroupement Ensemble pour l'avenir durable du Grand Gaspé, Lise Chartrand, profite du début de mandat de M. Côté pour lui proposer un tête-à-tête afin de connaître sa position et ses visions sur cet enjeu qui défraie souvent la manchette.

« Ce qui nous préoccupe, c'est le dossier du développement des hydrocarbure près des zones résidentielles. On demande donc une rencontre avec M. Côté le plus rapidement possible. D'ailleurs, durant la campagne Daniel Côté s'était dit pour le développement

pétrolier en autant que ça se fasse dans le respect de l'environnement et des citoyens. Alors, c'est dans cette optique qu'on veut comprendre ce que M. Côté entend par ça. »

En réaction, le nouveau maire, visiblement surpris par cette sortie, se dit très ouvert à une telle rencontre et répète à qui veut l'entendre que la position de la mairie est claire : les hydrocarbures, oui, mais en respect des principes du développement durable. « J'aimerais dire que j'ai déjà rencontré cet organisme pendant la campagne électorale. On a eu de belles discussions sur ce sujet et on s'est engagé à travailler ensemble. Maintenant, je suis très ouvert à rencontrer l'organisme et sa présidente dans les meilleurs délais possibles. Sans doute la semaine prochaine une fois que je serai assermenté, ce qui est prévu le 11 novembre », note le maire avant d'ajouter : « Je le répète. Je suis en faveur du développement des hydrocarbures mais dans le respect de la population, de l'environnement et de l'eau ».

Priorités du maire

Cela dit, à peine en poste que le nouveau maire de Gaspé est déjà au travail pour mettre de l'avant les engagements de son programme électoral. Ainsi, Daniel Côté poursuit ses rencontres avec chacun des conseillers afin connaître leurs priorités d'action dans leur district respectif. Il entend aussi prioriser le développement économique en mettant sur pied un guichet unique pour les entrepreneurs, comme promis en campagne électorale, et former une équipe de démarcheurs composée de gens d'affaires influents issus du milieu. « L'idée c'est d'aller chercher de nouveaux investisseurs et de développer notre grande ville. »

Poursuivre le développement des trois parcs industriels de la municipalité et procéder à des rénovations majeures de l'aérogare sont des mesures qui font également parties de ses promesses électorales.

5 commentaires

Philippe Garon a écrit le 7 novembre 2013

La plus grande richesse de la Gaspésie, c'est la qualité de son environnement naturel. Tout projet qui risque de le mettre en péril ne devrait même pas figurer dans la liste des initiatives à considérer. Surtout quand il est question d'hydrocarbures: http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/391821/le-quebec-a-tort-de-se-tourner-vers-le-petrole-dit-david-suzuki

Marc-André St-Pierre a écrit le 6 novembre 2013

@Axel Plumley Vous avez tellement raison (selon mon point de vue, bien sûr). On est immédiatement taxé de fanatique simplement parce qu'on veut que notre eau soit potable, que notre nourriture nous nourrisse plutôt que de nous tuer, etc.. Mais, c'est ça la game de la désinformation.

Axel Plumley a écrit le 6 novembre 2013

...et pourquoi toujours tagger les gens qui ont un souci de leur cadre de vie, de ce qui les entoure, un souci de pouvoir boire de l'eau en étant certains qu'elle est potable, enfin les gens qui ne pensent pas qu'à eux-même.. Pourquoi toujours leur donner ce nom d'"écolo", qui est tristement vu négativement par une partie de la population (ne parlons pas du fédéral)? "Les écolos", on croirait parler d'un mouvement scolaire, hippie, je ne sais pas. Ce sont avant tout des citoyens concernés par le sort de leur milieu de vie, qui se rendent compte que ce qui nous entoure n'appartient à personne et à tout le monde à la fois, que si nous avons la chance de profiter de ce beau paysage, nous en sommes responsables! Voilà, c'est dit.

Dany a écrit le 6 novembre 2013

N' oubliez pas que vous allez vous buter a la destructrice ministre Martine Ouellet...

Albert Picard a écrit le 6 novembre 2013

Le nouveau maire de Gaspé doit comprendre que le besoin urgent de cette ville, c'est celui de s'inventer. Deuxièmement, il doit s'assurer que le droit de propriété est protégé, de même que les ressources environnementales essentielles à la vie. Troisièmement, comme il veut le faire par son démarchage auprès des investisseurs, permettre l'établissement d'entreprises qui rapporteront des dividendes au plus grand nombre possible. Finalement ce travail doit octroyer à une majorité des gens des chances égales d'être heureux. De son poste, monsieur le maire doit induire un sentiment de confiance dans l'esprit de ses concitoyens et concitoyennes. Même s'il n'aura pas toujours raison il doit simplement rester honorable.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.