Politique, Cimenterie

Pétition en ligne pour la cimenterie

Par Karyne Boudreau, journaliste, graffici.ca
Au moment d’écrire ces lignes, 121 personnes avaient déjà signé la pétition sur le site mesopinions.com.

Au moment d’écrire ces lignes, 121 personnes avaient déjà signé la pétition sur le site mesopinions.com. Photo : Thierry Haroun

NEW RICHMOND - Une pétition est en ligne depuis hier pour le maintien du certificat d’autorisation accordé à Ciment Mc Innis pour la construction d’une cimenterie à Port-Daniel-Gascons.

Au moment d’écrire ces lignes, 121 personnes avaient déjà signé la pétition sur le site mesopinions.com.

Claude Dauphin de Bleu fm 96,3 Chandler est l’auteur de cette pétition qui sera en ligne jusqu’au premier septembre. « Dans la foulée de la requête qui sera entendue le 28 août, nous voulons signifier au ministre qu’il a pris la bonne décision et que la population est de son côté », explique M. Dauphin.

Le cimentier Lafarge, le Centre québécois du droit en environnement et Environnement Vert-Plus ont en effet déposé récemment une requête en Cour supérieure qui sera entendue le 28 août au Palais de justice de Montréal et qui vise à invalider le certificat d’autorisation émis par Québec. Ces derniers estiment que le ministre de l'Environnement, David Heurtel, a outrepassé ses pouvoirs en autorisant le projet sans le soumettre à la procédure d'évaluation sur les impacts environnementaux. Québec a, de son côté, toujours soutenu que le projet n'a pas à se soumettre à un Bureau d'audiences publiques sur l'environnement puisque l'avis de projet a été déposé en mai 1995, soit avant le resserrement des règles environnementales pour ce type de projet.

Dans la pétition en ligne à l’attention de Philippe Couillard, premier ministre du Québec et chef du parti Libéral du Québec, l’auteur considère « l’engagement et la ferme volonté de Ciment McInnis de réaliser la cimenterie avec les normes environnementales les plus strictes de l’industrie; la création de 450 emplois lors de la période de construction, de 150 emplois directs annuellement bien rémunérés, et ce, sans compter les retombées indirectes en achat de fournitures et de services sur l’ensemble de la région Gaspésie; que la communauté de la MRC du Rocher Percé a un réel besoin d’activités économiques structurantes qui auront des impacts significatifs sur ses indices socio-économiques dans une MRC qui est l’une des plus dévitalisées au Québec. »

48 commentaires

albert picard a écrit le 26 août 2014

Et vous m. Haché pourquoi seriez-vous plus crédible? Pourquoi vous écouterait-on sérieusement? Pourquoi croire votre plaidoirie de mouffette, prononcée en langue moufette, par un avocat mouffette vêtu en noir et blanc?

Martin Zibeau a écrit le 25 août 2014

M. Haché, qu'elle-est pour vous l'importance de connaître la source des informations que vous détenez et partagez ? De mon côté, et pour votre information je ne me considère pas comme "un vert", lorsque je demande à la dame d'où elle tient ses informations, ce n'est pas parce que je n'ai plus d'arguments pour ou contre telle ou telle idée, mais bien parce que le sujet m'intéresse. En fait, j'ai même le goût de vous dire que j'ai l'impression qu'il m'intéresse plus qu'il semble vous intéresser puisque je n'accepte pas les affirmations (qu'elles viennent d'un côté ou de l'autre) pour de l'information. Ne pas s'intéresser à la source revient à boire l'eau du ruisseau en face de chez soi sans se poser la question de qui y déverse quoi en amont ... mais bon, il semble que présentement en Gaspésie bien des gens ne se posent pas beaucoup de questions sur la qualité de leur eau. Il en va de même pour l'information. Personnellement, j'aime savoir ce que je bois.

Paul Haché a écrit le 22 août 2014

Drôle ou pathétique ? J'hésite entre les 2.... Toujours le même patern les verts, quand quelqu'un les bouchent avec une réponse intelligente, ils sortent le :" avez vous des preuves ou des sources ?" Même si le tribunal ordonnait une Bape et qu'il s'avérait en faveur de la cimenterie, les verts vont sortir une nouvelle théorie du complot.... Le projet a déjà passé a travers le processus environnementale le plus sévère en Amérique du Nord : avoir une autorisation (C.A.) du ministère de l'environnement du Québec. Jamais le Bape ne peut être plus restrictif que ça. La différence est qu'avec un Bape, tous les groupes de verts de st-clin-clin peuvent faire leur show et épeurer tout le monde et retarder le projet de 3 ans... Amplement le temps de leur amis cimentier Lafarge de continuer le contrôle du ciment au Québec!!!..., question, pourquoi Béton provincial doit acheter son ciment en Corée alors que les cimenteries québécoises roule a 60 % selon leurs propriétaires ?

Martin Zibeau a écrit le 22 août 2014

Encore une fois Mme Thériault, je veux bien vous croire lorsque vous dites qu'une écrasante majorité est pour la cimenterie mais j'aimerais savoir de quelle source vous tenez cela et quels sont les chiffres et la méthode pour les recueillir. En citant vos références il me semble que vous ne donneriez que plus de poids à vos arguments. Merci de donner suite si possible même si vous avez dit que c'était votre dernier commentaire sur le sujet.

Jessie Thériault a écrit le 22 août 2014

Bonjour, S'il est vrai que les pêcheurs et agriculteurs n'ont pas crevé de faim lors des grandes crises économiques comment expliquer que malgré ça, les personnes qui les ont vécu ces crises, ont préféré faire la transition vers un emploi dans une industrie? Pourquoi ne reviendraient-elles pas à leur ancien mode de vie? Et en passant, je ne vois pas comment le projet de cimenterie est en inadéquation avec les pêches et l'agriculture. Effectivement, oui la Gaspésie est pauvre, pauvre si on la compare avec les autres régions du Québec et du Canada. Regardons les indices de dévitalisation! Certaines des MRC gaspésiennes étaient, jusqu'à tout récemment dans le triste palmarès canadien, alors qu'elles n'en faisaient pas partie avant le début des années 2000. Oui, il y a de la misère dans les grandes villes (comme partout, par ailleurs) mais la quasi-totalité des indicateurs statistiques pointent vers la Gaspésie. Et oui, cette misère est bien visible et réelle et elle touche large; hommes, femmes, jeunes et moins jeunes. Et pour ce qui est des travailleurs de Murdochville, je suis d'accord; leur combat a fait avancer la condition de tous les travailleurs, ce qui rend un projet comme la cimenterie encore plus attrayant. Sur ce, c'était mon dernier mot à ce sujet parce que je comprends bien que ce n'est pas sur cette tribune que la question sera réglée et que mon idée, comme celle d'une écrasante majorité, est faite!

Bob Eichenberger a écrit le 22 août 2014

POUR que la cimenterie passe avec le moins d'information possible, je vois des arguments parfois un peu bizarres. Mais pourquoi dénigrer l'agriculture? Les prix de la nourriture dépasse de plus en plus les prix du ciment. Même quand il n'y a pas de construction, on doit encore manger. Historiquement, les agriculteurs mangeaient encore pendant que les citadins avaient faim. Oui, les Gaspésiens ont vécu dans la misère dans les industries de la pêche et de la forêt. Ce n'était pas de la faute des poissons ni des arbres. La soumission était valorisée. À Murdochville, il a fallu une grève frisant la guerre civile pour que les droits des travailleurs soient respectés. Le courage des Gaspésiens a aidé la cause de tous les travailleurs du Québec. Alors, pourquoi donner docilement nos gisements à des promoteurs qui menacent de s'en aller si on pose des questions? Parce que la Gaspésie est pauvre? Comparé à qui? Sommes nous plus pauvres que les citadins des grandes villes? Je crois qu'il y a plus de misère dans les grandes villes, mais nous le voyons pas vu que les pauvres ne se rendent pas jusqu'ici. Accorder notre confiance envers des personnes qui se croient supérieures a toujours été une erreur. Regardons ce qui est arrivé avec nos poissons et notre forêt. Je maintiens que les Gaspésiennes et Gaspésiens peuvent s'informer, agir et réussir autant que n'importe qui au monde et selon nos propres termes, que ce soit pour créer des emplois, produire du ciment, ou de la bonne nourriture. Je ne dis pas ceci par sentimentalisme pour la région mais tout simplement parce que c'est vrai. Arrêtons de s'autodénigrer.

Jessie Thériault a écrit le 21 août 2014

Correction:début des années 2000 et non 1990! (le temps passe trop vite!)

Jessie Thériault a écrit le 21 août 2014

@Martin Zibeau. Vous avez raison, ce n'est pas à un premier BAPE per se que le projet a été soumis, mais à un processus d'évaluation qui n'en est pas moins valide et qui ne change en rien ni mon argumentaire ni la valeur de ce projet pour notre région. Le projet a été approuvé par plus d'un ministre de l'environnement (et leurs équipes respectives) à travers les années. BAPE ou pas, lorsqu'on regarde la question globalement, on ne peut qu'être en faveur du projet. Un simple coup d'oeil aux données relatives à l'espérance de vie du Gaspésien moyen en comparaison du Québécois moyen nous démontre que le Gaspésien moyen, qui jadis avait une espérance de vie à la naissance plus élevée que sa contrepartie, a désormais une espérance plus courte et que l'écart négatif est grandissant, particulièrement depuis le début des années 1990, qui, coïncidence (?) correspond environ au moment où les entreprises traditionnelles polluantes ont fermé. Preuve que la pauvreté tue plus que la supposée pollution... BAPE ou pas!

Jessie Thériault a écrit le 21 août 2014

@Martin Zibeau. Vous avez raison, ce n'est pas à un premier BAPE per se que le projet a été soumis, mais à un processus d'évaluation qui n'en est pas moins valide et qui ne change en rien ni mon argumentaire ni la valeur de ce projet pour notre région. Le projet a été approuvé par plus d'un ministre de l'environnement (et leurs équipes respectives) à travers les années. BAPE ou pas, lorsqu'on regarde la question globalement, on ne peut qu'être en faveur du projet. Un simple coup d'oeil aux données relatives à l'espérance de vie du Gaspésien moyen en comparaison du Québécois moyen nous démontre que le Gaspésien moyen, qui jadis avait une espérance de vie à la naissance plus élevée que sa contrepartie, a désormais une espérance plus courte et que l'écart négatif est grandissant, particulièrement depuis le début des années 1990, qui, coïncidence (?) correspond environ au moment où les entreprises traditionnelles polluantes ont fermé. Preuve que la pauvreté tue plus que la supposée pollution... BAPE ou pas!

Joseph leblanc a écrit le 21 août 2014

Ben oui un Bape. Admettons qu'il en aurait un et a la fin le résultat serait en faveur de la cimenterie je suis sur que les enverdeurs diraient que le Bape étaient biaisés et exigeraient un nouveau Bape Ils ne serons jamais content les curés vert

Martin Zibeau a écrit le 21 août 2014

@Jessie Thériault. Mme Thériault vous vous exprimez vraiment bien. J'aimerais savoir d'où vous tenez l'information que la cimenterie est déjà passée par un BAPE. Pourriez-vous donner plus d'information à ce sujet svp et un lien vers le rapport de ce BAPE pour que nous puissions le consulter. Merci.

eddy gionest a écrit le 20 août 2014

le député de Gaspé déplore qu’Environnement Vert Plus s’associe avec le cimentier Lafarge pour contrer la construction de la cimenterie de Port-Daniel. Gaétan Lelièvre comprend mal que le groupe environnemental soit aux côtés d’une multinationale du béton pour tenter d’annuler le certificat d’autorisation émis par le gouvernement du Québec à Ciment McInnis. Le député explique que deux ministres de l’Environnement ont conclu que le projet respectait les cadres règlementaires. Selon lui, il faut à un moment donné faire confiance aux experts en place. Gaétan Lelièvre n’est pas d’accord avec Environnement Vert Plus qui dénonce les émissions de gaz à effet de serre. Le groupe environnemental affirme que la production de gaz de la cimenterie va augmenter de 10 % la totalité les GES du secteur industriel au Québec. Le député de Gaspé explique qu’il faut comparer les émissions avec les cimenteries existantes et tenir compte de l’amélioration globale de la situation avec l’arrivée d’une cimenterie plus performante au point vue environnemental. La semaine dernière, c’est le président de la Table des préfets de la Gaspésie qui déplorait la décision d’Environnement Vert Plus de s’associer au cimentier Lafarge. voici ce que radio gaspésie a publier aujourd’hui :)

eddy gionest a écrit le 20 août 2014

@Jessie Thériault wow merci de ton texte :) c'est très bien répliquer a ses everdeurs de contre tout qui ont trop de tribune !! et franchement j'ai trop hâte a la journée d'audience a la cour ou ils vont (peut être) de faire revirer de bord !! et j'en serait le premier a en être content et de leurs lancer en pleins visage de s’associer a un autre cimentier plus pollueur qu'ils ne le croit !!!

André Coulombe a écrit le 20 août 2014

Oh que oui je suis pour ce projet...et oui nous respirons l'air de l'Alberta et en subissons les conséquences...mais le pétrole est indispensable encore..même les verts ne roule pas avec des voitures verte....oui la chine est un grand pollueur et met du plomb dans tout ce qu'il produise.....mais tout le monde en consomme de plus en plus et achète dans les Dollorama et les plastiques non recyclable...La pollution n'est pas seulement un enjeu local... mais mondial. Tant que le PIB de la chine continuera à grimper de 10% par année, croyez-vous que le problème va arrêter? et que c'est nous, petit Gaspésien, seront les Pseudo Leader et changer la tendance? Comme je l'ai déja écrit sur ce site, imaginez-vous aujourd'hui la possibilité de 3 projets majeur: La Gaspésia à Chandler, La Smurfit Stone à New Richmond et Noranda Mines Gaspé à Murdochville, possible????? JAMAIS!!!!! et pourtant.....

Gilles Thibodeau a écrit le 20 août 2014

Bonsoir, @ M. Bilbo Cyr. Je regrette Monsieur ,mais le groupe (?) E.V.P. est belle et bien cosignataire avec Ciment Lafarge du document qui est partie prenante de l'injonction intenté contre Ciment Mcinnis et Ciment Lafarge se cambre très bien de cet appui dans les médias (GESCA=Power Corporation) pour dénigrer et mépriser les Gaspésiens . J'irais même jusqu'à dire que dans cette affaire le chien de garde à la queue basse devant son maître. Si on utilise bien vos propos ,nous sommes en mesure de remarquer que vous un adepte du questionnaire , sauf lorsqu'il est temps pour vous de répondre , vous vous gardez bien d'avoir la langue de bois.

Jean Morin a écrit le 20 août 2014

Environnement vert plus devrais se retirer du dossier avec Lafarge ! Il sont en train de perdre la farce , c'est très évident Il ont eu une enveloppe brune rien de plus !

francine gionest a écrit le 20 août 2014

@Jessie!Ouf! Bravo Jessie comme ton commentaire est pognant au coeur, seul nous les gaspésiens nous nous comprenons entre-nous! Il nous faut cette cimenterie pour faire revivre l'économie et peuplé la Gaspésie sinon je dis que dans 20 ans elle fermera (La Gaspésie) et les EVP resteront avec leurs animaux dans leur champs comme tu dis si bien comme dans le temps de nos Grand-Père!

Jessie Thériault a écrit le 20 août 2014

@Sebastien Pagé; correction! Il y en a eu un BAPE et oui, le projet a passé haut la main! Et voilà! Mais il faut croire que ça ne satisfait pas tout le monde! Et si le projet était soumis au BAPE pour une 2e fois, (ce qui n'a jamais été vu en 100 ans, comme dirait l'autre) certains trouveraient sûrement encore quelque chose à redire... Il y a une présomption, en droit québécois, qui dit qu'une personne est présumée de bonne foi; ne l'oublions pas! Sur le reste @Sebastien Pagé, je partage ton avis intégralement!

Jessie Thériault a écrit le 20 août 2014

Il faut prendre le problème globalement. La cimenterie polluera-t-elle? Oui, c'est certain! Comme toute entreprise, par ailleurs! Comme Lafarge, qui pollue davantage. Comme moi qui pollue en écrivant à un ordinateur en plastique, sûrement plein de métaux suspects, alimenté par un réseau électrique dont les installations ont inondé des km carrés de territoire... Mais la pollution n'est pas le seul élément de l'équation. Il y a pire que la pollution et c'est la pauvreté. La pauvreté qui mène à une mauvaise alimentation, au crime, à la violence, au suicide, au désespoir social, à des communautés mourantes. Qui a vécu en Gaspésie suite aux fermetures de Noranda, de Gaspésia et Smurfit ne veut plus revivre ces situations, qui ont été plus dévastatrices que tout ce que ces entreprises ont pu recracher dans l'environnement. Ceux qui ont vu, vécu, senti ou goûté la pauvreté, la misère, la honte, ne la veulent plus et ils ont raison. Je pense que la cimenterie apportera une dignité dont les gens de la région ont besoin et veulent! Moi, qui recycle, qui composte, qui conduit une hybride et habite dans une maison éconergétique, moi, j'appuie la cimenterie parce que des projets comme celui-là me donnent espoir de demeurer dans la région plus longtemps, avec mes enfants. Parce que je le sais qu'elle va amener une vitalité dont la collectivité a besoin. Parce que je sais que des dizaines de Gaspésiens exilés ne l'attendent que pour revenir. Parce qu'elle attirera des nouveaux arrivants dont nous avons besoin, pour maintenir nos services, comme les écoles, les caisses populaires, les commerces... Demandez-donc aux gens de La Pocatière et de Valcourt s'ils se passeraient de Bombardier et vous aurez la réponse. Demandez donc aux gens de St-Honoré-de-Chicoutimi s'ils regrettent l'arrivée de Niobec, une mine à proximité du village... Demandez-leur comment leur communauté a changé d'un village dortoir pour devenir une ville avec tous les services, où Niobec s'implique dans les causes sociales, les festivals, les clubs de hockey... Et à ceux qui doutent, demandez donc aux personnes âgées... ces personnes sages, qui sont nées avant la Gaspésia, avant Noranda... ces personnes que ces entreprises ont sorti quasiment tout droit du Moyen Âge. Demandez-leur si elles reviendraient au bon vieux temps de l'air et l'eau pure, à travailler des terres de misère, à geler l'hiver... ces personnes qui, en décrochant une job au moulin au carrément gagné le jackpot. Ils vous répondront :"ceux qui questionnent ne savent pas ce que nous avons vécu!" Maintenant, svp, pouvons-nous cesser de ralentir son arrivée et faire ce que de nombreuses régions feraient si elles avaient notre chance et accueillir cette entreprise, génératrice de richesse, de prospérité à bras ouverts! Ah oui! Et j'ai hâte que cette cimenterie viennent mêler les cartes des cartels et entraîne les prix à la baisse! Les consommateurs, dont moi comme tout le monde, l'état, les entreprises vont tous en profiter! Amen!

Jean-François Samuel a écrit le 20 août 2014

@Sebastien Pagé 1- La première fermeture de la Gaspésia est due à la baisse de la demande de papier journal doublée de coûts de production de l'usine qui la placait dans les dernières du groupe Abbitibi 2- La deuxième fermeture est due à la faillite du projet de redémarrage et même sans faillite l'usine n'aurait probablement pas fonctionnée longtemps due à la hausse du dollar ainsi que la baisse de la demande pour le papier magazine (Kruger Wayagamack est en difficulté pour les mêmes raisons) 3- L'usine de Smurfit à New-Richmond a fermé parce que la hausse des importations des biens de consommation en provenance de la chine a entrainée une délocalisation de la fabrication du carton vers l'Asie et plus les l'Ouest de l'Amérique du Nord. L'usine ne fabricant que du carton brun (produit de commodité) elle en a ecopé même si ses coûts de production était raisonnable. Smurfit a fermé beaucoup d'usines (notament en Floride) et ce n'est pas que New-Richmond qui a écopé. 4- Le Brésil est un gros joueur dans la pâte Kraft, mais pas encore dans le papier encore sur notre marché.

Sébastien Pagé a écrit le 20 août 2014

M. Eichenberge, les pro-cimenteries ne sont certainement pas un groupe homogène. Aussi, je ne pense pas que les pro-cimenteries pensent tous que le projet ne survivra pas au BAPE, mais ils ne veulent pas que le projet soit ralenti. Par contre, j'avoue candidement que les déboires de plusieurs projets embryonnaires ont très certainement laissés des traces dans l'imaginaire collectif. Finalement, les fermetures de nos moulins à papier ont beaucoup plus avoir avec la baisse de demande du papier (et donc diminution des prix pour faire au plus simple) et l'augmentation dans l'offre au Brésil ( Encore une diminution des prix toujours dans l'optique des hypothèses simplistes habituellement utilisées pour vulgariser).

Bob Eichenberger a écrit le 20 août 2014

Tout ce qu'on a vu sur le projet de cimenterie vient du promoteur, y compris un dessin du parc industriel SANS LES CHEMINÉES. Personnellement, si la majorité de la population appuie toujours le projet après un BAPE, même si celui-ci confirme l'augmentation de cancers et de maladies industrielles pour des générations, je me retirerais (tristement) du débat. Mais ce qui me fascine est que les pro-cimenterie sont convaincus que le projet ne survivrait pas à un BAPE. Même si un BAPE n'engage à rien. Pourquoi êtes vous si convaincus? Pourquoi voulez-vous ce projet quand-même? Pour ce qui est de la Gaspésia, Smufrit-Stone et Noranda, ils sont fermés parce qu'il n'y a plus assez de forêt et de minerai. La cimenterie est supposée durer cent ans. Qui l'a dit? Ah, oui. Les promoteurs...

Mildred MçInnis a écrit le 20 août 2014

Pour moi ciment MçInnis est la pour donner du travail aux gens de la Gaspésie et autres .je suis pour le travail et non pour les assister sociaux ( Bien être Social) .Le travail est commencer et tout va très bien et les gens qui travaillent sont très satisfaits ,Moi je suis pour qu'elle continue .

francine Gionest a écrit le 20 août 2014

Oui M.Cyr je vous donne raison à un certain point la pollution! c'est sûre que je ne veux pas le sable bitumineux(coke de pétrole) à Harper pour empoisonner notre gaspésie, mais m. Christian Gagnon nous a dit que c'était juste pour la 1er année qu'il aurait utilisé la coke de pétrole et après ca serait un autre combustible moins polluante , et que ca passerai sous-terre et que ,ca serait la plus moderne et la moins polluante au monde à qui croire? Mais faut dire aussi que c'est du Lobbys du ciment et que Lafarge est sûrement contre! c $$$$$

Bilbo Cyr a écrit le 20 août 2014

Madame Gionest, personne ne me paie pour dire ce que je dis. Je n'"appuie" pas Lafarge, comme vous dites. Nous menons une action en commun, avec le Centre Québécois du droit de l'Environnement, pour que le BAPE étudie ce dossier. Ce que nous avons en commun s'arrête là. Cette action n'est pas une caution de ce que fait Lafarge dans le reste de ses installations. Vous dites "on a besoin de ce projet pour survivre en Gaspésie, même un peu pollué". Vous admettez donc que ce projet génèrera une certaine pollution (contrairement à ce qu'affirme le promoteur) La démarche vise à mettre en lumière le type de pollution, son volume et ses impacts sur la santé et le milieu. Ne voulez-vous pas savoir?

Sébastien Pagé a écrit le 20 août 2014

Je suis très certainement pour cette cimenterie, mais je n'aime pas le ton de la vaste majorité des commentaires. Sans vraiment connaitre M. Cyr, il m'est difficile de ne pas le croire de bonne foie. Bien que je suis moins que modestement inquiet de la pollution de cette usine. Puisque à mon avis se sont des usines américaines aux charbon et/ou des usines québecoises produisant de la cogénération avec de vieux pneus (Voir le documentaire la Poubelle province) qui sortiront du marché. Il m'est impossible de blâmer ceux et celles qui demande un BAPE.

francine gionest a écrit le 20 août 2014

Je suis 100% pour cet cimenterie , et M.André Coulombe vous avez parfaitement raison de ce que vous dites. Nous avons besoin de cet cimenterie pour survivre en Gaspésie même un peu pollué. ' Bilbo Cyr appuie la cimenterie Lafarge combien pensez-vous que la famille Desmarais le paie? Et les E.V.P me pollue avec leurs paroles , combien d'avion vole dans le ciel par jours , et de bateau de croisière qui se promène sur la mer , moi je dis que c'est simplement une guerre de ciment entre Desmarais et Beaudoin-Bombardier!et qui gagnera?

André Coulombe a écrit le 19 août 2014

Oh que oui je suis pour ce projet...et oui nous respirons l'air de l'Alberta et en subissons les conséquences...mais le pétrole est indispensable encore..même les verts ne roule pas avec des voitures verte....oui la chine est un grand pollueur et met du plomb dans tout ce qu'il produise.....mais tout le monde en consomme de plus en plus et achète dans les Dollorama et les plastiques non recyclable...La pollution n'est pas seulement un enjeu local... mais mondial. Tant que le PIB de la chine continuera à grimper de 10% par année, croyez-vous que le problème va arrêter? et que c'est nous, petit Gaspésien, seront les Pseudo Leader et changer la tendance? Comme je l'ai déja écrit sur ce site, imaginez-vous aujourd'hui la possibilité de 3 projets majeur: La Gaspésia à Chandler, La Smurfit Stone à New Richmond et Noranda Mines Gaspé à Murdochville, possible????? JAMAIS!!!!! et pourtant.....

martin zibeau a écrit le 19 août 2014

Il me semble que cette conversation soit, comme c'est souvent le cas, beaucoup de bruit pour rien. La cour n'entendra-t-elle pas la cause dans 10 jours ? Pourquoi toute cette hargne ? On a même un M. Morin qui y va de semblant de menaces. En passant M. Morin, ce n'est pas parce qu'on ajoute "sans rancune" après une menace que ce n'est pas de l'intimidation. Mes enfants n'auront peut-être pas de grosses jobs payantes en Gaspésie, mais j'espère surtout qu'ils n'auront pas ce désir de toujours se faire fourrer par les plus riches de ce monde au détriment de leur intégrité et de l'intégrité de la terre sur laquelle ils vivent.

Bob Eichenberger a écrit le 18 août 2014

Que EVP soit une bande de méchants et publier des menaces contre Bilbo, sont des arguments qui évitent des questions plus importantes. Comment savoir si le projet de cimenterie causera moins de maladies que les autres cimenteries (qui sont honteuses, il faut l'avouer)? Parce que le vendeur l'a dit? Comment savoir que cette cimenterie créera autant d'emplois que promis? Encore, le promoteur? Ne voudriez-vous pas en connaître plus sur les technologies possibles et disponibles en production de ciment? Savoir lesquels on propose d'utiliser pour Port Daniel? Ne voudriez-vous pas connaître les questions et réponses obtenues par Direction de la santé publique? Ou encore regarder l'ensemble des stratégies de création d'emplois à long terme? À la base, la question est peut-être; veut-on savoir ou pas?

Jean Claude LeBreux a écrit le 18 août 2014

Ben voyons donc,on a besoin de travail dans nôtre région on est du monde comme partout ailleurs au Québec on a besoin d'avoir du travail pour mettre du pain sur la table

Berthe Méthot a écrit le 18 août 2014

en Gaspesie on a besoin d'ouvrage,pour gardé nos jeune dans la region pour avoir de la relève chez-nous.ses deja assez difficile comme ça!!!

Jean-Pierre cauvier a écrit le 18 août 2014

je pense que l'on a le droit de vivre chez-nous en Gaspésie.et ses le temps que l'on se réveille!!!

Gilles Thibodeau a écrit le 17 août 2014

Bonjour . Transparence . Le mot que je cherchais pour vous M. Cyr . Avant de le demander aux autres ,commencez par l'être vous- même . Combien de membres ? Vous êtes à la solde de Qui ? Qui vous rémunère? Gilles Thibodeau Pabos .

Rodrigue Sexton & Andréa Landry a écrit le 17 août 2014

Nous supportons totalement le projet de la CIMENTERIE À PORT_DANIEL GASPÉSIE

Bilbo Cyr a écrit le 17 août 2014

M.Thibodeau, si EVP est aussi insignifiant que vous le dites, pourquoi passer autant de temps à cracher dessus? La question n'est pas "Est-ce que EVP est crédible?" mais bien "Est-ce que ce projet a peut faire preuve de plus de transparence?"

Gilles Thibodeau a écrit le 16 août 2014

E.V.P. = Un organisme bien entouré et appuyé Sans aucune stratégie active de recrutement ou de permanence à temps plein et entre les nombreux dossiers à traiter, E.V.P. compte près de 200 membres individuels et corporatifs (en 1993). Environnement Vert-Plus: un chien de garde de l'écosystème de la baie des Chaleurs. J'ai soulevé le capot , je suis allez voir à l'intérieur de la niche . J'ai consulté , j'ai vérifié et je constate que E.V.P. n'est pas plus blanc que blanc , ce que le chien aboie est faux. (1) Devant la question rémunéré par qui ? Le chien baisse les oreilles,aucun jappement. (2) 200 membres en 1993. 125 membres annoncés et publiés sur le site. À la question . Combien de membres aujourd'hui ? Encore le chien baisse les oreilles et cette fois il replie sa queue ,pas de hurlement. Depuis peu un % très élevé de membres on fait défection et se sont dissociés de ce groupe. "" Un organisme bien entouré et appuyé"" Par qui ? A force de prendre dans la huche sans rien y mettre, on en trouve bientôt le fond. Je recommande ceci à E.V.P ,avant de glapir remettez votre site à jour. Ayez plus de clarté pour mettre votre conscience en règle et votre crédibilité devenue résiduelle. Les libres - penseurs que vous êtes devront mettre leurs pensées en pot ,car ce sera un gouvernement libre, mais qui mettra en œuvre scrupuleusement le projet. ""Celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles ne prendra jamais la mer"". Gilles Thibodeau Pabos.

GUY DESCHENES a écrit le 16 août 2014

Vous savez un vieux char pollue plus qu'un char neuf et c'est pareil pour les vieilles usines de beton dans la province une usine neuve pollue moins avec des nouvelles technologies ex-Lafarge c'est une vieille usune et personne en parle tout le monde chiale contre exode des jeunes et bien pas de projet plus de jeunes en region. si les environnementaliste sont si preoccupes par la sante des gens qu'ils commencent donc par manifester devant les magasins qui vendent des cigarettes qui vraiment nocif pour la sante.je suis pour le projet et tout la region enprofite

Gaétan Briand a écrit le 16 août 2014

Pourquoi les autres cimenteries sont tellement contre? Est-ce que se mettre à niveau coûterait trop cher et on veut continuer à polluer? Qui est ce monsieur qui jappe avec les cimenteries? Ciment McInnis est autrement mieux équipé que ce qui se fait avec les sables bitumineux en Alberta. Pourtant personne ne jappe pour faire cesser l'exploitation en Alberta. La pollution de l'Alberta se rend aussi au Québec imaginez donc, la terre est ronde. Qui croire, les cimenteries ou les élus de la population? Autant de questions auxquelles personne ne répond clairement.

Gaston Langlais a écrit le 16 août 2014

Bonjour, Ça fait 45 ans que le développement économique en Gaspésie était bloqué. Pendant des décennies ce fut par les plus hauts fonctionnaires chargés d'appliquer à la lettre les politiques centralisatrices des gouvernements supérieurs. Il y a quelques années, alors qu'il était Premier ministre du Québec, M. Bernard Landry a ordonné un virage en faveur des régions, ce qui s'est effectivement réalisé. Aujourd'hui, ceux et celles qui agissent dans la même direction que les hauts fonctionnaires d'hier, vivent étrangement parmi nous. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter outre mesure à cause de leur "puissance" marginale. Il faut quand même demeurer vigilants. Dans les grands centres, il existe toujours de bons gourmands prêts à avaler toutes les initiatives de développement régional surtout celles qui veulent naître en Gaspésie. Gaston Langlais - Gaspé.

Paul Haché a écrit le 15 août 2014

@bob et les autres pas-pour.....justement, on n'en sais pas assez. On ne peut être ni pour ni contre tant qu'on n'a pas l'information. On ne s'est pas prononcé ....Non mais, vous vous prenez pour qui ??? Pourquoi un gouvernement et une multinationale qui fait la fierté de toute notre province aurait besoin de l'autorisation de 3 groupes de 4 personnes défenseurs des maringouins ?

Paul Haché a écrit le 15 août 2014

@bob et les autres pas-pour.......

Paul Haché a écrit le 15 août 2014

@bob et les autres pas-pour.......

Bob Eichenberger a écrit le 15 août 2014

Justement, on n'en sais pas assez. On ne peut être ni pour ni contre tant qu'on n'a pas l'information. On ne s'est pas prononcé contre malgré les avertissements des experts qu'on a consulté. On a dit qu'on veut un BAPE. Vous qui êtes Pour le projet, ne voudriez- vous pas avoir de l'information objective? Ne voudriez-vous pas avoir la chance de voir les écologistes vous appuyer parce que vous aviez eu raison? Si la cimenterie est vraiment sans danger, on le fera. Moi j'aimerais ça. J'aimerais beaucoup constater avec soulagement que mes inquiétudes ne sont pas fondées. Je serais heureux pour ceux qui bénéficieront du projet. Mais comment savoir si le projet est une manne, un danger, un salut ou une crosse? Un BAPE pourrait nous donner des réponses. C'est tout ce que je demande.

Tremblay Yvonne a écrit le 15 août 2014

Bonjour! Qui sont les groupes, personnes, etc... pour juger si la Cimenterie de Port-Daniel est polluante? Plusieurs personnes font des commentaires sans savoir de quoi ils parlent. Ont-ils interrogé et fait examiner le degré de pollution des autres usines ailleurs au Québec? Ces usines répondent-elles aux normes? Personne, je dis bien personne ne peut répondre. Depuis quand (en nombre de mois, d'années) les inspecteurs de normes de pollution ont passé dans leur usine respective? Ont-ils fait une évaluation du degré de pollution à ces usines? Y'a-t-il un rapport concernant ces usines? Si oui, rendez-les publiques et après, on pourra comparer. Sinon, PERSONNE NE SAIT et ne PEUT S'AVANCER pour juger de ce projet.

Paul Haché a écrit le 15 août 2014

Nous sommes choyés en Gaspésie, nous avons les champions de l'immobilisme. Une belle gang de contre toute....... 3 groupes de 4 personnes (Ensemble pour l'avenir durable de Gaspé, les citoyens vigilants de Percé, Environnement vert plus de la baie des chaleurs) , ca fait combien de contres ? 12 !!!!...............lls sont 12 et ils interviennent comme s'ils étaient 250000....... C'est pas tout le monde qui pensent comme eux, c'est justement ça que la pétition veut prouver...... C'est pas tout le monde en gaspésie qui vivent dans une maison avec une fondation en terre par principe, Ce n'est pas tout le monde qui décide ne pas par rouler sur nos routes parce qu'elles sont fait d'asphalte (pétrole) et de béton (pont), ce n'est pas tout le monde qui voyage en vélo par principe parce que le pétrole c'est pas bon, ce n'est pas tout le monde qui n'utilise rien fait en plastique parce que c'est fait avec du pétrole.

Jean Morin a écrit le 15 août 2014

M Bilbo cyr Quoi faire avec toi ! Tu est quand même courageux intervenir quand que toute le monde pense pas comme toi ! Je te donnerais un conseil quand tu sors de chez vous fait toi pas connaître ,déménagé à Mtl près Amir Cadir au moins tu auras des appuis . Sans rancune

Bilbo Cyr a écrit le 15 août 2014

Les questions posées au promoteur par le ministère de l'environnement ne peuvent pas être rendue publiques. Belle transparence. Vous appuyez quoi au juste? Oui, tout le monde veut des jobs, mais ce modèle de développement n'a t'il pas fait le preuve de son inefficacité depuis le temps?

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.