Politique

Percé : la reconstruction de la promenade progresse

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
La reconstruction de la promenade de Percé pourrait atteindre 30 millions de dollars

La reconstruction de la promenade de Percé pourrait atteindre 30 millions de dollars Photo : Thierry Haroun

PERCÉ - Québec verse une aide financière de près de 115 000 $ pour la réalisation d'une étude visant la reconstruction de la promenade de Percé.

L'annonce a été faite hier à l'hôtel de ville de la municipalité par le ministre délégué aux Régions, Gaétan Lelièvre, qui juge ce dossier prioritaire en raison de l'importance de l'infrastructure dans le développement touristique de la région. «C'est un dossier qui est très important. La promenade est aussi un mur de protection pour l'arrondissement naturel. C'est en effet une infrastructure qui est essentielle pour Percé.» 

M. Lelièvre rappelle qu'à terme plusieurs ministères et organismes devront faire cause commune afin de réunir les dizaines de millions de dollars nécessaires pour reconstruire entièrement la promenade. «Évidemment, à partir du moment où il y a plus d'un ministère impliqué, ça devient plus facile d'attacher le financement». Le ministre rappelle que l'appui de Tourisme Québec, du ministère de la Culture ou encore d’Escale Gaspésie est un atout majeur pour faire avancer ce dossier qui traîne depuis quelques années.

L'étude, dont le coût total est de 175 000 $, permettra de définir les solutions permanentes à privilégier pour assurer la pérennité de cet attrait.

 Un maire satisfait

Le maire Bruno Cloutier reçoit avec enthousiasme l’aide de l'État en rappelant qu'un pas important vient d'être franchi pour reconstruire cette infrastructure bâtie dans les années 1970 et qui est foulée par plus de 500 000 touristes en saison estivale. «C'est une première étape qui est très importante. Cette étude va nous donner la direction à prendre». M. Cloutier souhaite voir les conclusions de cette étude d'ici cinq mois pour ensuite passer à l'étape suivante. «Il faudra ensuite conduire une autre étude de faisabilité sur le plan notamment de l'environnement parce qu'il faudra obtenir des permis du fait qu'on est dans le golfe du Saint-Laurent.»

Enfin, «la grosse étape suivante», poursuit le maire Cloutier, «sera la recherche de financement. On aimerait qu'elle soit reconstruite dans les plus brefs délais. À mon avis, trois ans est le délai maximal».

Annonce à Chandler

En fin de journée, le ministre s'est rendu à Chandler pour annoncer l'octroi d'une aide financière de 169 000$ pour la concrétisation de plusieurs projets, dont une somme de 100 000$ pour la diversification économique de la municipalité et 42 000$ pour la modernisation du Motel Fraser.

4 commentaires

Gilles Miville a écrit le 5 avril 2013

J'y vais dans le sens de M.Poirier et salut l'initiative.Pour ce qui est du commentaire de Joseph,malheureusement nous ne sommes pas encore une république et si notre position sous le joug colonialiste du canada en est une de bananière ,il est claire que ce n'est que l'oeuvre des citoyens ,les politiciens n'étant que notre reflet,la collusion et mafiosité ambiante n'étant celui que notre culture du cynisme.Le mafieux,le fachiste et le libertarien ont en commun l'horreur du vide ils occupent l'espaces délaissé par les citoyens.Bonne promenade!

Gaston Poirier a écrit le 4 avril 2013

Joseph Leblanc va aller nous la faire notre promenade avec une pile de 2x4... Franchement, quel commentaire gratuit! En lien avec la problématique soulevé par JF Samuel, il est clair qu'il faudra avoir une promenade très solide et durable et c'est pourquoi il faut s'appuyer sur des études solides que seuls des experts peuvent livrer. Pour Percé, c'est pas compliqué : si on bloque pas la mer avec un mur (et la promenade qui va dessus), la mer va raser le village au complet (c'est juste une question de temps). On peut laisser aller la nature et perdre un joyau touristique national, ou on peut contrôler la nature et préserver notre joyau. La préservation a un coût et implique de faire des études. En tout cas, moi je salue l'inititaive de la municipalité et la volonté du gouvernement du Québec.

joseph Leblanc a écrit le 4 avril 2013

Étude = firme d'ingénieur=financement des partis politique,TOUS LES PARTIS CONFONDUS .Pis la promenade va couter trois fois le prix LOLL Vive la RÉPUBLIQUE BANANIÈRE DU QUÉBEC LOLL

Jean-Francois Samuel a écrit le 4 avril 2013

Avec les problématiques d'érosion qui s'accentue due au manque de glace l'hiver, à mon avis le gouvernement n'a pas fini d'annoncer la reconstruction de la promenade....

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.