Pêches Gaspésie

Samuel Roussy, développeur logiciel de Jobel, a conçu l'interface pour faciliter la collecte de données aux pêcheurs et pour accélérer leur traitement.
Gaspésie

Les pêches commerciales à l'âge des technologies

23 mai, 15h36 Par : Ariane Aubert Bonn

CHANDLER, mai 2019 - Les gens désignent souvent les pêches commerciales comme une «activité traditionnelle» pour la Gaspésie. Pourtant, les progrès technologiques sont appliqués aux pêches avec une assiduité accrue depuis une bonne soixantaine d’années, notamment lors du renouvellement de la flotte côtière au moyen des Gaspésiennes, dans la seconde moitié des années 1950. Récemment, Dave Cotton, de Rivière-au-Renard, et Samuel Roussy, de Gascons, ont développé des outils technologiques originaux d’un autre niveau, des outils qui sont en train d’avoir un impact sur les scènes nationale et internationale. Graffici vous amène à leur rencontre.

La situation type de ces capitaines consiste à pêcher du turbot, un peu de crabe des neiges et du flétan de l’Atlantique (sur la photo).
Gaspésie

Poisson de fond : salaires variables

28 mai, 10h44 Par : Geneviève Gélinas, journaliste

RIVIÈRE-AU-RENARD, mai 2018 – Les aides-pêcheurs sont-ils à plaindre pour leurs revenus? Les sommes gagnées et le mode de paiement varient considérablement selon la flotte, et même d’un capitaine à l’autre. GRAFFICI a tenté de dresser un portrait nuancé. Aujourd’hui, les pêcheurs de poisson de fond.

Les capitaines de crevettiers paient un pourcentage de leurs revenus bruts, variant entre 5 % à 8 %, à leurs aides-pêcheurs.
Gaspésie

Crevettiers: revenus et risques partagés

22 mai, 09h45 Par : Geneviève Gélinas, journaliste

RIVIÈRE-AU-RENARD, mai 2018 – Les revenus des aides-pêcheurs sont-ils à plaindre? Les sommes gagnées et le mode de paiement varient considérablement selon la flotte, et même d’un capitaine à l’autre. GRAFFICI a tenté de dresser un portrait nuancé. Aujourd’hui, les crevettiers.

« Le crabe est une bonne source de revenus, mais c’est mal distribué », estime un aide-pêcheur.
Gaspésie

Crabe: un aide-pêcheur parle d'exploitation

14 mai, 10h53 Par : Gilles Gagné, journaliste

CARLETON, mai 2018 – Les revenus des aides-pêcheurs sont-ils à plaindre? Les sommes gagnées et le mode de paiement varient considérablement selon la flotte, et même d’un capitaine à l’autre. GRAFFICI a tenté de dresser un portrait nuancé. Aujourd’hui, les crabiers.

La plupart des aides-pêcheurs actifs dans le homard gagnent bien plus que 700 $ par semaine, estime un représentant des homardiers.
Gaspésie

Aide-pêcheur : un métier aux importantes disparités de revenus

30 avril, 11h43 Par : Gilles Gagné, journaliste

GASPÉ ET CARLETON, avril 2018– Les revenus des aides-pêcheurs sont-ils à plaindre? Les sommes gagnées et le mode de paiement varient considérablement selon la flotte, et même d’un capitaine à l’autre. GRAFFICI a tenté de dresser un portrait nuancé. Aujourd’hui, les homardiers.

« Le gouvernement, avec une ressource publique, laisse les riches s’enrichir et les pauvres restent pauvres », estime Gilles Albert.
Gaspésie

Aides-pêcheurs: vers un syndicat?

23 avril, 11h00 Par : Gilles Gagné, journaliste

CARLETON, avril 2018 – Le pêcheur Gilles Albert, de Newport, croit que la syndicalisation des aides-pêcheurs constitue le seul moyen de venir à bout de ce qu’il qualifie d’abus à l’endroit de cette catégorie de travailleurs, spécifiquement les hommes de pont des crabiers.