Affaires policières et juridiques

Pêche illégale à l’oursin : Mamelonet plaide coupable

Par Geneviève Gélinas, journaliste, graffici.ca
Georges Mamelonet avait d’abord plaidé non coupable aux accusations de pêche à l’oursin sans permis.

Georges Mamelonet avait d’abord plaidé non coupable aux accusations de pêche à l’oursin sans permis. Photo : Thierry Haroun

L’ex-député de Gaspé, Georges Mamelonet, plaide coupable à des accusations de pêche à l’oursin sans permis et devra payer une amende de 1500 $.

M. Mamelonet a comparu au Palais de justice de Percé mardi matin.  

En avril, il avait pourtant plaidé non coupable aux mêmes accusations. Joint par GRAFFICI.CA, il a affirmé avoir changé d’idée «à la suite de discussions» avec son avocat et la partie adverse.

L’ex-député a refusé de commenter davantage. «C’est fini. Et je n’accorderai pas d’entrevue», a-t-il dit. Il a refusé de dire s’il allait profiter des permis de pêche expérimentale à l’oursin que Pêches et Océans Canada accordera d’ici ce printemps en Gaspésie. «Je suis un homme libre. […] Vous allez voir.»

Dans ses chaudrons

Le 1er août 2011, M. Mamelonet a pêché l’oursin près du quai de Percé pour alimenter son restaurant, La maison du pêcheur. Il n’avait pas de permis et avait déjà reçu un avertissement des agents de Pêches et Océans Canada quelques mois auparavant.

Le député s’était défendu en disant qu’il ne pêchait que 50 à 100 livres d’oursin par an, qu’il le faisait depuis 20 ans et que Pêches et Océans Canada refusait de lui accorder un permis.

À la suite des accusations, M. Mamelonet avait dû abandonner son poste d’adjoint parlementaire au ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Il a été défait aux élections du 4 septembre.

À lire aussi

Georges Mamelonet quitte ses fonctions d’adjoint parlementaire

Georges Mamelonet accusé de pêche illégale d'oursins

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.