Politique

Patricia Chartier prête pour des élections

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Patricia Chartier en compagnie de la cochef de Québec solidaire, Françoise David, lors de la soirée électorale le 5 décembre dernier.

Patricia Chartier en compagnie de la cochef de Québec solidaire, Françoise David, lors de la soirée électorale le 5 décembre dernier. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Au moment où des rumeurs circulent au sujet d’un déclenchement d’élection générale au printemps, la candidate de Québec solidaire (QS) lors du dernier scrutin dans Bonaventure, Patricia Chartier, se dit prête à entreprendre la campagne électorale.

À peine plus de deux mois après l’élection partielle dans Bonaventure, Mme Chartier a mentionné être prête à livrer bataille sur tous les fronts. Consciente que c’est le premier ministre Jean Charest qui contrôle l’ordre du jour, elle assure que son équipe pourrait commencer le travail dès maintenant. «Mes affiches sont prêtes et on a commencé à préparer le comité électoral. Même si on est encore sur les relents de la dernière campagne, on demeure sur nos gardes», a-t-elle déclaré en entrevue téléphonique.

Rappelons que Mme Chartier est arrivée troisième derrière le libéral Damien Arsenault et le péquiste Sylvain Roy en récoltant 8,9 % des voix lors du dernier scrutin. Un résultat qui représente une hausse de six points par rapport à l’élection en 2008. «Nous sommes sur la bonne voie. Cette campagne nous a permis de nous faire connaître et de nous positionner comme une alternative sérieuse», analyse-t-elle.

Avec l’arrivée de la Coalition avenir Québec, Mme Chartier croit que la prochaine campagne dans Bonaventure sera une lutte à quatre, une situation qu’elle juge  «avantageuse» pour QS. «Je pense qu’on pourrait passer et que les résultats vont nous étonner.» Elle demeure cependant modeste en indiquant que son équipe continuera à «travailler fort» sur le terrain.

Une annonce du gouvernement dans Bonaventure ?

La candidate de la formation de gauche s’attend par ailleurs à une annonce importante du gouvernement libéral à Chandler avant le déclenchement des élections, une ville qui fait maintenant partie de la circonscription de Bonaventure. «On sait que les citoyens de Chandler ont toujours plus voté PQ, alors ça va être plus difficile pour les libéraux. Je pense qu’il y aura beaucoup de cadeaux pour les gens de ce coin», a-t-elle mentionné.

Mme Chartier croit l’intention du premier ministre de ne pas déclencher les élections avant le 21 avril. Elle s’attend plutôt à un déclenchement au milieu du mois de mai.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.