Politique

Pascal Bérubé minimise les gains de Québec solidaire

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le député de Matane, Pascal Bérubé, se dit satisfait des résultats du PQ à l'élection partielle dans Bonaventure.

Le député de Matane, Pascal Bérubé, se dit satisfait des résultats du PQ à l'élection partielle dans Bonaventure. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Le député péquiste de Matane, Pascal Bérubé, minimise les gains de Québec solidaire lors de l’élection partielle tenue lundi dernier dans Bonaventure.

«Je suis assez fasciné d’entendre les gens de Québec solidaire comme s’ils avaient gagné l’élection. C’est pourtant moins d’un électeur sur dix qui a appuyé le parti. C’est sûr que quand on part de 3 %, il y a de l’espace pour progresser. Je pense que ce n’est pas si impressionnant que ça. De notre côté, c’est un électeur sur trois qui nous a appuyés. Il faut juger le PQ sur sa progression», a-t-il mentionné en entrevue téléphonique.

Le député de Matane considère par ailleurs que le résultat de l’élection est un avertissement sérieux pour les libéraux. «Quand on considère qu’ils ont perdu quinze points de pourcentage, ce n’est pas rien. D’autant plus que les gens étaient assurés que leur député serait du côté du pouvoir le lendemain, un argument qui a encore un impact chez plusieurs électeurs.»

Bilan de campagne

L’heure est au bilan de campagne électorale pour Pascal Bérubé, qui est le député-parrain du PQ dans Bonaventure. M. Bérubé se dit somme toute satisfait des résultats de son parti. «On a fait ce qu’on a pu. On a déployé des efforts importants. On est allé au maximum de ce que l’on pouvait avec les ressources qu’on avait. Avec tout ça, on a progressé de 8 points de pourcentage [par rapport à l’élection de 2008]. D’ailleurs, ces chiffres démontrent que c’est le PQ qui a le plus progressé.»

Comme le veut la tradition qui perdure depuis plus d’un demi-siècle, les électeurs ont accordé, sans surprise, leur confiance aux libéraux. Le candidat libéral, Damien Arsenault, a recueilli 49,46 % des voix, le péquiste Sylvain Roy 37,22 %, la solidaire, Patricia Chartier 8,92 %, l’adéquiste, Georges Painchaud 2,29 %, le vert, Jean Cloutier 1,29 % et le sans-parti, Martin Zibeau 0,82 %.

Nouvelle donne

La nouvelle mouture de la carte électorale du directeur général des élections, qui sera en vigueur dès les prochaines élections, fera en sorte que le comté de Bonaventure inclura la municipalité de Chandler. Une donne à ne pas négliger, estime M. Bérubé. «Je pense, qu’à la lumière de ce qui se passe dans le domaine forestier et bien d’autres éléments, la circonscription tournera le dos au Parti libéral».

En ce qui concerne la disparition du comté de Matane, lequel sera scindé en deux au profit du comté de Gaspé, à l’est, et du comté de Matapédia, à l’ouest, M. Bérubé est en réflexion quant à sa candidature éventuelle.

«Je n’ai pas pris de décision pour l’instant. Toutes les options sont sur la table. Est-ce que je serai candidat du côté ouest, du côté est ou simplement pas du tout ? Je vais prendre la période des fêtes pour en discuter avec mes proches et les instances du parti, et j’irai là où on voudra bien de moi.»

1 commentaire

Patricia Chartier a écrit le 9 décembre 2011

Si je comprends bien, selon M. Bérubé, le PQ, avec toute sa machine (argent, bénévoles, publicités, députés) qui a déployé des efforts importants, a fait une belle progression de 8%, alors que QS, avec son petit budget, sa petite équipe et peu de moyens a fait une progression peu impressionnante de 6% !!! Quel beau calcul stratégique... Question pour vous M. Bérubé: est-ce que vous pensez vraiment vous remonter en descendant les autres ?

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.