Développement économique et exportation

Pascal Bérubé dénonce le manque d’investissements du FIER en Gaspésie

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Le député de Matane, Pascal Bérubé, dénonce le fait que le FIER Gaspésie n’ait pas investi d’argent dans sa région depuis deux ans.

Le député de Matane, Pascal Bérubé, dénonce le fait que le FIER Gaspésie n’ait pas investi d’argent dans sa région depuis deux ans. Photo : Johanne Fournier

Après avoir demandé, en avril, l’abolition du Fonds d’intervention économique régional (FIER) de la Gaspésie, le député de Matane revient à la charge en interrogeant le rôle de ce fonds régional.

«Le FIER Gaspésie n’a toujours pas fait d’investissements en Gaspésie depuis deux ans», déplore Pascal Bérubé.

«Sur une enveloppe globale de 5 millions $, le plus gros investissement a été fait à une entreprise de transport de l’Outaouais, il y a deux ans, pour un montant de 750 000 $, explique-t-il. L’autre investissement l’a été chez Marinard de Rivière-au-Renard pour 500 000$. Mais depuis deux ans, rien ne s’est passé. Pourquoi? Ce n’est certainement pas parce que la Gaspésie manque de projets et d’investissements.»

Selon le parlementaire, les administrateurs du FIER Gaspésie pourraient aller voir les cinq centres locaux de développement (CLD) de la Gaspésie afin d’investir dans des projets régionaux. «Le FIER pourrait financer 1 million $ par MRC de la Gaspésie», suggère-t-il.

Lors du 9e Gala de la reconnaissance Desjardins de la Chambre de commerce de La Haute-Gaspésie qui avait lieu samedi soir à Sainte-Anne-des-Monts, le député a présenté la directrice générale du CLD de La Haute-Gaspésie, Maryse Létourneau, au président du FIER Gaspésie, Alphonse Bernard, qui était au nombre des convives. «Mme Létourneau n’a jamais été mise au courant de l’argent disponible au sein du FIER, s’indigne M. Bérubé. Ai-je besoin de dire que la Haute-Gaspésie en aurait bien besoin?»

L’adresse et le numéro de téléphone du FIER Gaspésie sont ceux du cabinet de comptables agréés Alphonse Bernard de Carleton. M. Bernard assure la présidence du FIER. Celui-ci n’a pas retourné nos appels.

Outre l’entreprise de pêcheries Marinard, située près de Gaspé, le FIER Gaspésie a accordé trois quart de million $ à Autobus Campeau de Gatineau, dans l’Outaouais, qui possède une flotte d’autobus au Québec et en Ontario. Cette entreprise avait d’ailleurs défrayé la manchette en 2008, alors qu’elle avait dû congédier l’un de ses chauffeurs pris en flagrant délit de boire de l’alcool au volant d’un autobus scolaire.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.