Sport, Tourisme

Pas de secteur hors-piste pour les motoneigistes

Par Karyne Boudreau, journaliste, graffici.ca
Le projet pilote vise à trouver des solutions permettant de structurer l’activité afin qu’elle se pratique de façon sécuritaire, dans le respect des communautés et de l’environnement.

Le projet pilote vise à trouver des solutions permettant de structurer l’activité afin qu’elle se pratique de façon sécuritaire, dans le respect des communautés et de l’environnement. Photo : Philippe Daoust

NEW RICHMOND — « Présentement, personne ne parle d’aménager des secteurs spécifiques à la pratique de la motoneige hors-piste en Gaspésie. »

C’est ce qu’a tenu à préciser la Conférence régionale des élus Gaspésie-Île-de-la-Madeleine et la Fédération des Clubs de motoneigistes du Québec dans un communiqué émis jeudi.

 

Ces instances réagissaient à un article paru sur le site web de Radio Canada le 9 décembre dernier et qui s’intitulait « Haute-Gaspésie : un secteur hors-piste pour les motoneigistes ».

 

« Personne n’a l’intention d’aménager un secteur spécifique pour pratiquer la motoneige hors-piste dans le secteur de Sainte-Anne-des-Monts », précise le communiqué dans lequel il est toutefois ajouté qu’un comité a été mis sur pied sur le développement durable de la motoneige hors piste afin d’apporter des solutions aux problématiques engendrées par le développement accéléré de cette activité en Gaspésie.

 

« Pour nous, la mise en place de ce comité ne constitue qu’un projet pilote visant à trouver des solutions permettant de structurer l’activité afin qu’elle se pratique de façon sécuritaire, dans le respect des communautés et de l’environnement », dit Philippe Soucy de la FCMQ.

 

 

Coordonné par la CRÉGIM et la FCMQ, le comité de développement durable de la motoneige hors-piste regroupe des représentants de plusieurs instances oeuvrant à la sécurité des personnes et à la protection de la faune ainsi que des intervenants en tourisme.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.