Un pas de plus vers une région numérique en Gaspésie

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le directeur de la CRÉGÎM, Gilbert Scantland (à droite) et l’agent de développement à la CRÉGÎM, Antoine Audet (à gauche).

Le directeur de la CRÉGÎM, Gilbert Scantland (à droite) et l’agent de développement à la CRÉGÎM, Antoine Audet (à gauche). Photo : Nelson Sergerie

La région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine sera dotée d'un plan numérique territorial dès l'automne prochain.

La Conférence régionale des élus Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CRÉGÎM) consulte la population afin de valider les objectifs et les priorités de ce plan.

Avec celui-ci, la CRÉGÎM souhaite doter la région d'une politique afin que les citoyens, les entreprises et les organismes s'approprient davantage les technologies de l'information et qu'ils puissent profiter des retombées socio-économiques qui s'y rattachent.
 
Le porteur du dossier, Antoine Audet, a amorcé une tournée de chacune des MRC afin de prendre le pouls de la population. «On va dévoiler le fruit de la réflexion amorcée à l'automne 2011, récolter les commentaires et mobiliser les intervenants qui souhaitent s’impliquer dans la réalisation du plan.»
 
Selon le directeur de la CRÉGIM, Gilbert Scantland, la région a fortement besoin d'un tel plan. «Pensons à la dispersion de la population et que le territoire est grand. Cette configuration met en évidence l’importance des communications, non seulement entre les organisations, mais aussi entre les communautés. On peut en tirer des bénéfices», dit-il.
 
La consultation devrait aboutir à l'adoption d'une vision et des orientations en matière de développement des technologies de l'information (TI) , susciter un leadership autour des projets de développement en intégrant les TI dans tous les secteur d’activités et positionner la région comme innovatrice en matière de développement des TI.
 
La CRÉGÎM a la prétention de mettre la région à l’avant-plan qui se donne une vision dans cette matière. Comme l'a dit M. Scantland lors de la présentation, mardi, à Gaspé, «notre région n’est pas plus éloignée d’un clic des autres régions du monde».
 
Le plan devrait être déposé l'automne prochain.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.