Politique

Le Parti vert propose l'aménagement d'un sentier de Listuguj à Chandler

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
L’aménagement d’un sentier pédestre le long de la Baie-des-Chaleurs est l’un des principaux engagements électoraux du Parti vert.

L’aménagement d’un sentier pédestre le long de la Baie-des-Chaleurs est l’un des principaux engagements électoraux du Parti vert. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Le candidat du Parti vert à l’élection partielle dans Bonaventure, Jean Cloutier, souhaite l’aménagement d’un sentier pédestre le long de la Baie-des-Chaleurs de Listuguj à Chandler.

La mise en œuvre de ce projet engendrerait des retombées économiques et environnementales positives estime le candidat vert. «En plus de favoriser l’écotourisme dans la région et de créer de l’emploi pour les forestiers, ce sentier permettrait de mieux protéger et exploiter la forêt», déclare-t-il tout en ajoutant que l’infrastructure aiderait à prolonger la saison touristique.

M. Cloutier imagine un parcours qui traverserait les montagnes le long de la Baie-des-Chaleurs à l’image du sentier pédestre existant entre les municipalités de  Carleton-sur-Mer et de Maria. «J’ai d’ailleurs parlé de ce projet aux maires de ces deux municipalités et ils m’ont appuyé», dit-il.

L’aménagement de ce sentier gaspésien est l’un des principaux engagements électoraux du représentant vert.

Une alternative au Sentier international des Appalaches

Le candidat vert juge absurde que la seule option des marcheurs pour traverser la Gaspésie soit d’emprunter le Sentier international des Appalaches, les obligeant ainsi de passer par le côté nord de la péninsule. «Il serait intéressant de donner l’option aux marcheurs de passer par la Baie-des-Chaleurs pour se rendre à Gaspé», explique-t-il.

Afin de financer l’aménagement de ce nouveau parcours, M. Cloutier pense que les Centres locaux de développement, la CRÉGÎM et les municipalités pourraient être mis à contribution. Une fois mise en place, l’infrastructure pourrait être gérée par différents clubs de marcheurs mentionne le candidat vert.

Semer des graines

Même s’il n’est pas élu le 5 décembre prochain, M. Cloutier espère que cette proposition sera considérée par le prochain député de Bonaventure. «C’est un projet mobilisateur pour la région capable de mettre en valeur ses atouts. Je suis prêt à tenter de le réaliser même si je ne suis pas élu», mentionne-t-il. 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.