Le Parti Nul fait son apparition en Gaspésie

Par ,
Comme ils prêtent seulement leur nom pour la cause, les candidats ne fourniront pas de photo.

Comme ils prêtent seulement leur nom pour la cause, les candidats ne fourniront pas de photo. Photo : www.partinul.org

PERCÉ — Des candidats pour le Parti Nul se sont inscrits pour les circonscriptions de Bonaventure et de Gaspé.

Il s'agit de Catherine Beau-Ferron pour Gaspé et de Patrick Dubois pour Bonaventure. Pour les candidats du parti Nul, il n'est pas question de faire campagne, encore moins de se promouvoir à titre personnel.
« On est là pour prêter notre nom, pour que des citoyens puissent vraiment annuler leur vote en cochant ''nul'' », souligne Catherine Beau-Ferron, en mentionnant que le vote blanc, en général est considéré comme un vote rejeté. « On veut pouvoir comptabiliser ceux qui choisissent de ne pas voter pour les partis en place », précise-t-elle.

Catherine Beau-Ferron ajoute qu'une case d'annulation de vote pourrait être incluse sur les bulletins, mais qu'à défaut d'y trouver cette option, son parti s'en charge. 

Patrick Dubois se sert de sa page Facebook pour faire circuler son message. Il y écrit : « Le Parti Nul est un vote de contestation, un dernier recours. Assurez-vous d’avoir bien considéré toutes les autres options. »

Le Parti Nul mène donc une anticampagne. Son objectif n'est pas de récolter des votes, mais, comme l'indique Patrick Dubois sur sa page : « Si des gens sortent de chez eux pour aller annuler leur vote, c'est qu'ils ont quelque chose à dire. »

Pour Catherine Beau-Ferron, le fait de voter pour le parti Nul permet de profiter de son droit de vote, tout en affirmant qu'il est possible de ne pas se reconnaitre dans les options présentées. « Ça permet d'exprimer un malaise face à la politique ou, tout simplement, un désintérêt », ajoute-t-elle.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.