Éducation

Partenariat possible entre les commissions scolaires René-Lévesque et Eastern Shores

Par ,
Les commissions scolaires René-Lévesque et Eastern Shores étudient la possibilité de développer un partenariat afin de mettre en place le nouveau programme d’anglais intensif dans les écoles francophones.

Les commissions scolaires René-Lévesque et Eastern Shores étudient la possibilité de développer un partenariat afin de mettre en place le nouveau programme d’anglais intensif dans les écoles francophones. Photo : Mathieu Galarneau

Les commissions scolaires René-Lévesque et Eastern Shores étudient la possibilité de développer un partenariat afin de mettre en place le nouveau programme d’anglais intensif dans les écoles francophones.

Alors que la commission scolaire René-Lévesque travaille actuellement à l’implantation de ce programme, le président de l’organisme, Pierre Couture, voit d’un bon œil l’implication de son homologue anglophone dans le processus.

M. Couture souligne toutefois que plusieurs paramètres sont à évaluer avant de pousser plus loin ce projet. «C’est intéressant. Nous avons établi une façon de procéder et c’est une belle ouverture entre deux commissions scolaires. Est-ce que ça va se faire? Nous n’en sommes pas là. Nous évaluons actuellement, entre autres, le nombre de professeurs en mesure de relever ce défi.»

Même son de cloche du directeur général intérimaire de la commission scolaire Eastern Shores, Howard Miller, qui estime le projet faisable.

Ce dernier souhaiterait même en faire profiter les élèves de sa commission scolaire si le tout se concrétise. «Nous sommes prêts à les aider, mais nous aimerions aussi que notre partenaire francophone nous aide aussi. Nous avons beaucoup de besoins en langues secondes», affirme M. Miller.

Selon lui, un tel maillage aurait un effet bénéfique pour les deux commissions scolaires. «C’est un projet intéressant pour promouvoir le bilinguisme pédagogique», lance M. Miller.

La commission scolaire René-Lévesque prévoit des consultations auprès des parents, des membres des conseils d’établissement, du syndicat et du personnel de l’organisme au cours des prochains mois.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.