Tourisme

Parcs Canada veut mousser ses sites en Gaspésie

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Parmi les nouveautés offertes, les tentes oTENTik seront installées à Forillon, cet été.

Parmi les nouveautés offertes, les tentes oTENTik seront installées à Forillon, cet été. Photo : Gracieuseté : Parcs Canada

GASPÉ – Réclamés à grands cris par les intervenants du milieu, Parcs Canada triple son budget promotionnel 2013 afin de tenter d'augmenter la fréquentation au parc Forillon et au site de la Bataille-de-la-Ristigouche. 

Le budget passe de 50 000 $ à 150 000 $ cette année et s'inscrit dans la volonté d'établir une stratégie marketing pour les trois prochaines années. 

«Parcs Canada respecte ses engagements afin de poursuivre ses efforts pour accroître l'achalandage», dit la directrice par intérim pour l'unité de gestion de la Gaspésie à Parcs Canada, Chantal Chrétien.

Ces sommes sont versées malgré le contexte de compressions importantes à l'agence fédérale : «La volonté de faire la promotion du tourisme en Gaspésie nous a permis d'aller chercher 100 000 $ supplémentaires de budget», ajoute Mme Chrétien.

Lors de sa visite en décembre dernier, le directeur général de l'Agence Parcs Canada, Alan Latourelle,  avait annoncé qu'il souhaitait développer avec la communauté un plan de promotion conjoint qui pourrait être mis en œuvre à l'automne 2013. «Ça respecte l'engagement pris par M. Latourelle à l'automne», dit Mme Chrétien.

Les objectifs

L'agence fédérale vise notamment à augmenter la fréquentation des terrains de camping avec un objectif ambitieux de 100% d'occupation durant la haute saison.

Au cours des dernières semaines, diverses activités ont été tenues à Montréal et Québec afin de mousser la promotion du parc.

Parcs Canada dit travailler aussi avec les intervenants touristiques comme l'Association touristique régionale de la Gaspésie, le Québec Maritime et la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé. 

«L'idée est que chaque dollar investi par Parcs Canada, un dollar est également investi par les partenaires afin d'augmenter la promotion et faire des placements payants», poursuit Mme Chrétien.

La directrice par intérim indique que les activités scolaires seront à nouveau offerts cet automne. Elles avaient été interrompues l'an dernier. Des activités d'interprétation, comme sur l'habitat du castor, pourraient voir le jour cette année. 

Cependant, au niveau du ski, rien n'est décidé : «Pour l'instant, les efforts vont se concentrer entre la fin juin et le début septembre et sur notre saison d'opération, du début juin à l'Action de grâces», précise Mme Chrétien.

Parcs Canada est à évaluer le partenariat intervenu l'automne dernier avec des organismes du milieu afin d'évaluer la pertinence de poursuivre dans cette voie. 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.