Sport

Parc Forillon : les pistes de ski sont de nouveau accessibles

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Des bénévoles étaient en formation afin d’apprendre à tracer les pistes à la suite de la conclusion de l'entente.

Des bénévoles étaient en formation afin d’apprendre à tracer les pistes à la suite de la conclusion de l'entente. Photo : Gracieuseté Parcs Canada

Le Comité pour la sauvegarde des activités hivernales dans le parc Forillon qualifie de «demi-victoire» l’entente qui permet le retour du ski cet hiver. 

Parcs Canada a annoncé en fin d'après-midi vendredi la conclusion d'une entente entre la direction et le Centre local de développement (CLD) de la Côte-de-Gaspé afin d'assurer l'entretien des pistes «Le Portage» et « La Vallée », soit environ 15 kilomètres de sentiers.

«On peut dire que c'est une demi-victoire. On est allé au maximum que l'on pouvait. Idéalement, on aurait aimé que les activités soient offertes par Parcs Canada », explique le porte-parole du comité, Stéphane Morissette.

Le budget d'opération sera de 10 000 $ cette année : 5000$ proviennent de Parcs Canada et l'autre 5000$ est versé par le bureau du député de Gaspé, Gaétan Lelièvre.

Cette somme permettra d'embaucher le personnel nécessaire pour tracer les pistes. Parcs Canada fournit la machinerie et le carburant pour faire l'entretien des pistes.

Outre le ski de fond, le ski hors-piste, la raquette, et l’observation de la faune figurent parmi les activités possibles.

Des stationnements seront déneigés régulièrement et des bâtiments de service et des installations sanitaires seront accessibles jusqu’au 31 mars prochain, date de la fin de la saison hivernale.

Le combat se poursuivra

Même si la saison est sauvée, le combat se poursuivra, promet M. Morissette. «On va toujours continuer à mettre de la pression sur Parcs Canada. On croit que c'est son mandat d'offrir ces services-là», indique-t-il.

Une entente saluée

Les députés Philip Toone et Gaétan Lelièvre ont salué la conclusion de cette entente.

Le néo-démocrate a parlé d’un bel exemple de collaboration entre les élus pour un dossier important pour la région.

Quant à M. Lelièvre, il rappelle que l’aide octroyée cette année est une solution d’urgence. Il déplore par ailleurs le manque d’investissement chronique des dernières années et l’abandon des services au parc Forillon.

À lire aussi

Ski au parc Forillon cet hiver : une solution est trouvée

L’Agence Parcs Canada dit vouloir prioriser le parc Forillon

Forillon : la SNAP salue la mobilisation des Gaspésiens

Forillon : manifestation pour le maintien des activités hivernales

1 commentaire

Gaston Poirier a écrit le 28 janvier 2013

C'est drôle de voir un député du Québec investir pour sauver les activités d'un parc fédéral! C'est peut-être la 1re phase du rapatriement du Parc Forillon au Québec, comme le suggérait Lelièvre en campagne électorale? Vive le fédéral et l'abandon des régions! Mais nous autres, on va se prendre en mains! Bravo au Comité de sauvegarde et à M. Lelièvre!

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.