Développement économique et exportation

Parc éolien de Gros-Morne : mise en service de la phase 2

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Le parc de Gros-Morne devient le plus important parc éolien au Canada. Il sera toutefois bientôt dépassé par le parc du Lac-Alfred dans la Matapédia et celui sur la Côte-de-Beaupré.

Le parc de Gros-Morne devient le plus important parc éolien au Canada. Il sera toutefois bientôt dépassé par le parc du Lac-Alfred dans la Matapédia et celui sur la Côte-de-Beaupré. Photo : GRAFFICI.CA

Cartier Énergie Éolienne a annoncé mardi la mise en service de la phase 2 du parc éolien de Gros-Morne. Ce dernier devient ainsi le plus important parc éolien au Canada. 

Au total, 141 éoliennes sont maintenant en service dans ce parc situé sur les territoires des municipalités de Saint-Maxime-de-Mont-Louis et de Sainte-Madeleine-de-Rivière-Madeleine.

Cartier Énergie Éolienne termine son projet avec un mois d’avance par rapport à son échéancier. «La température a été de notre côté pendant la construction. Et l’expertise accumulée des travailleurs a facilité le travail sur le chantier», souligne Luc Leblanc, directeur des affaires publiques chez Cartier.


Le projet complété

Le parc a une puissance de 211,5 mégawatts (MW) et permettra d’alimenter en électricité environ 40 000 foyers québécois chaque année.

Gros-Morne est le dernier projet octroyé à Cartier Énergie dans le cadre du premier appel d’offres lancé par Hydro-Québec pour l’achat de 1000 MW d’énergie éolienne.

Les phases 1 et 2 du parc ont nécessité un investissement de 288 millions de dollars. Une proportion de 60% des dépenses ont été faites en Gaspésie et dans la MRC de Matane pendant la période de construction.

La première phase, soit un parc de 67 éoliennes, a été livrée le 29 novembre 2011.

Redevances

Pas moins de 105 éoliennes sont situées sur le territoire Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine et 36 sur celui de Saint-Maxime-du-Mont-Louis.

Cartier Énergie Éolienne versera des redevances annuelles de 200 812$ à Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine et de 68 850$ à Saint-Maxime-du-Mont-Louis, au cours des 20 années d’exploitation.

Une vingtaine d’employés permanents travailleront au parc éolien pendant les 20 prochaines années.



Cartier Énergie Éolienne est un partenariat entre la Québécoise Innergex Énergie Renouvelable et l’Albertaine TransCanada.

2 commentaires

joseph Leblanc a écrit le 7 novembre 2012

C'est surtout une bonne nouvelle pour l'Alberta je trouve. Vous savez que Hydro-Québec va acheter la production d'électricité plus chère quelle va la revendes ! Et aussi trans-canada est très contente de profité des naif et colonisés Québecois. Québecois qui achete pour 2 milliards de gaz naturel de l'ouest par année (juste ici a10% de redevances ça donne 200 millions par années que nous perdons ) et aussi qui donne 150 millions par année pour gardé fermé une centrale au gaz a Bécancour Centrale qui appartient a trans-canada. Ça doit rires des Quebecers a Calgary lolll

Gaston Poirier a écrit le 7 novembre 2012

J'aime ça voir du développement durable s'implanter en Gaspésie! Quand on parle de développement et de diversification, c'est un bon exemple de réussite qui prouve que la Gaspésie est capable de grandes choses. Les redevances apporteront un gros plus à l'économie de ces petites municipalités, ce que ne permettrait jamais l'exploitation des ressources non-renouvelables minières, ce qui ajoute à la bonne nouvelle! Alors félicitations pour ce gros succès!

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.