Palais de justice de New Carlisle : l’ex-directeur écope de 90 jours

Par ,
Palais de justice de New Carlisle

Palais de justice de New Carlisle Photo : Mathieu Galarneau

L’ex-directeur du Palais de justice de New Carlisle, Benoît Lévesque, 36 ans, écope de 90 jours de prison le week-end sur une période de deux ans pour des attouchements de nature sexuelle sur un adolescent de 15 ans.

Le 22 juillet 2009, l’accusé hébergeait le plaignant et les parents de ce dernier. Lévesque a eu une relation sexuelle avec le garçon à la demande de celui-ci.

Huit mois plus tard, le jury prenait moins de cinq heures de délibération pour opter pour la thèse du ministère qui soutenait que le suspect n’avait pas pris toutes les mesures nécessaires pour s’assurer que la victime avait l’âge minimal requis de 16 ans pour consentir à avoir un rapport sexuel.

Pour expliquer sa décision, le juge Benoît Moulin a évoqué, entre autres, le faible risque de récidive de l’accusé, les conséquences sur sa vie professionnelle, le verdict de culpabilité et l’absence de violence et de séquelle chez l’adolescent.

Lévesque a été congédié à la suite du verdict de culpabilité, mais conteste cette décision.

L’individu purgera sa peine les week-ends à Bordeaux sur une période de deux ans. Lévesque verra son nom inscrit pendant 20 ans sur le registre des délinquants sexuels. Il devra aussi suivre une thérapie avec un sexologue et sera soumis à une probation de 24 mois une fois sa détention complétée.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.