Politique

Organismes communautaires : une priorité pour Sylvain Roy

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Sylvain Roy s’est engagé au cours de la campagne électorale à trouver des solutions pour assurer la pérennité des organismes communautaires.

Sylvain Roy s’est engagé au cours de la campagne électorale à trouver des solutions pour assurer la pérennité des organismes communautaires. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Le nouveau député de la circonscription de Bonaventure, Sylvain Roy, soutient que le financement des organismes communautaires sera un de ses dossiers prioritaires au cours des prochaines semaines.

Le rehaussement du financement de ces organismes a été au cœur de la campagne électorale du nouvel élu. À plusieurs reprises, le péquiste s’est engagé à trouver des solutions pour mieux les soutenir, si jamais il devenait député. Il a notamment reproché au gouvernement libéral d’avoir «abandonné» le milieu communautaire en Gaspésie au cours des dernières années.

Deux jours après son élection, M. Roy promet de s’attaquer à ce dossier en priorité. Il dit «comprendre» les besoins des organismes communautaires qu’ils qualifient de «très importants» pour la communauté. «Je considère qu’ils offrent des services de proximité à moindre coût que dans le système hospitalier. Il faut trouver du financement pour les soutenir. On va mettre l’énergie nécessaire», a-t-il déclaré à GRAFFICI.CA.

Le souverainiste ne peut préciser pour le moment de quelle façon il compte bonifier les budgets pour le milieu communautaire, soulignant qu’il souhaite se «donner le temps de comprendre la mécanique.» M. Roy assure qu’il va «fouiller pour être en mesure de trouver des sous.»

Rappelons que plusieurs organismes communautaires dans Bonaventure ont dû fermer leurs portes cet été pour des raisons financières. Les démarches faites par leurs représentants auprès de l’Agence régionale de la santé et du ministère de la Santé pour rehausser leur financement n’ont pas fonctionné.

Récemment, le conseil d’administration de la Maison de soins palliatifs le Radeau à Chandler a indiqué qu’elle devra fermer ses portes le 14 septembre en raison d’un manque à gagner de 180 000 $. Une situation qui est jugée «aberrante» par M. Roy.

À lire aussi

Sylvain Roy s’engage à soutenir les organismes communautaires

1 commentaire

Geneviève Giguère a écrit le 6 septembre 2012

Le mouvement communautaire sera heureux de présenter ses enjeux aux nouveaux députés péquistes de la région et de contribuer à assurer sa consolidation financière. Comme coordonnatrice du ROCGIM, je me réjouis des propos de Sylvain Roy et espère bien contribuer à leurs réalisations. Les membres du regroupement des organismes communautaires seront en AGA les 20-21 septembre. D'ici là, nos nouveaux députés pourront prendre connaissance de l'ampleur de leur défis et ensuite, prendre connaissance de toute les ramifications qui entourent le financement des organismes communautaires de la région et du Québec. Le ROCGIM prendra contact avec sa nouvelle députation dans les prochaines semaines. Bonne entrée en fonction!

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.