Développement économique et exportation

Orbite exporte et son titre plonge en bourse

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Le président et chef de la direction d'Orbite, Richard Boudreault, annonce que les premiers échantillons d'alumine de haute pureté sortant de son usine de Cap-Chat ont été exportés.

Le président et chef de la direction d'Orbite, Richard Boudreault, annonce que les premiers échantillons d'alumine de haute pureté sortant de son usine de Cap-Chat ont été exportés. Photo : Johanne Fournier

CAP-CHAT - Des échantillons produits à l'usine d'Orbite Aluminae de Cap-Chat ont été expédiés en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Peu de temps après, son titre a plongé de 22% à la Bourse de Toronto.

«Ceci constitue un jalon important pour Orbite, alors que l'envoi d'échantillons signale notre entrée en jeu officielle dans l'industrie mondiale de l'alumine de haute pureté», a déclaré, par voie de communiqué, le président et chef de la direction d'Orbite, Richard Boudreault qui, précédemment, a affirmé qu'il refusait d'accorder toute entrevue à GRAFFICI.CA.

Selon la société, les échantillons commerciaux d'alumine provenant de son usine de la Haute-Gaspésie présentent des taux de pureté de 99,99%. Ces échantillons sont d'une taille variant de un à 100 kg. L'entreprise a reçu plus de 25 commandes de clients établis dans le monde. Elle envisage une augmentation de la demande causée par la croissance du marché mondial des lumières LED, qui utilise de l'alumine de haute pureté, au détriment des ampoules à incandescence.

Chute du titre en bourse

Les négociations sur le titre de la minière ont été suspendues pendant près de quatre heures, mardi, à la Bourse de Toronto. Le titre venait de plonger de 22%, à 0,99$, le taux le plus bas de son histoire. L'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) a alors suspendu les transactions, en attendant les explications d'Orbite.

La société a mis peu de temps à réagir, encore une fois par voie de communiqué, afin de faire savoir qu'elle ignorait les raisons de la fluctuation du cours de ses actions.

Tel que souhaité par l'OCRCVM, Orbite a fait connaître ses états financiers. Elle déclare posséder des actifs courants de 48,5 millions de dollars. L'entreprise doit 28,6 millions de dollars à ses créanciers. Elle accuse des pertes financières de 16,9 millions de dollars ou 0,09$ par action.

Éventuelle usine

Orbite Aluminae prévoit toujours la construction d'une usine d'alumine métallurgique, dont l'alimentation en argile proviendrait de son gisement de Grande-Vallée. L'entreprise indique que l'emplacement n'a pas encore été choisi. Grâce à cette éventuelle usine, elle espère produire 540 000 tonnes d'alumine métallurgique par année. Elle envisage aussi la réalisation de sous-produits, tels que de l'hématite et de la silice de haute pureté, de l'oxyde de magnésium, des oxydes et des métaux rares.

En vue des opérations de son usine qui devrait être située à Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine ou à Grande-Vallée, Orbite poursuit ses discussions afin de trouver des coentrepreneurs, dont auprès de l'aluminerie russe Rusal.

Autres projets

Orbite et Veolia Propreté ont signé un accord pour le traitement et l’assainissement des boues rouges stockées ou produites par les raffineries d’alumine. Les modalités du partenariat prévoient la réalisation d’une étude afin de confirmer la validité d’une usine de traitement des boues rouges  ainsi que des jalons précis en ce qui a trait au choix de l’emplacement de l’usine, à la capacité de l’usine, à la structure de propriété et au financement de l’usine.

Orbite a également l'intention d'amorcer un programme d'exploration sur les claims d'argile alumineuse qu'elle a récemment acquis, à proximité de Cap-Chat et de Rimouski. Par ailleurs, le forage géotechnique devrait se poursuivre sur sa propriété de Grande-Vallée.

texte mis à jour à 14h30

12 commentaires

Jean-Francois Samuel a écrit le 9 avril 2013

@Johanne Fournier Mea Culpa, Mea Culpa Je ne veux pas tirer sur le message.

Johanne Fournier a écrit le 9 avril 2013

@ M. Jean-François Samuel : de grâce, ne me faites pas dire ce que je n'ai jamais dit ou, devrais-je dire, ce que les communiqués d'Orbite n'ont jamais dit. Avant de rédiger mon article, j'ai pris soin de consulter le site Web de Veolia et j'ai bien compris que l'entreprise ne produisait bien évidemment pas de boues rouges. @ M. Gaston Poirier : merci de comprendre mon travail. Trop souvent, on tire sur le messager.

Gaston Poirier a écrit le 9 avril 2013

Pelletier ne sait pas lire... La journaliste Fournier n'écrit pas que Orbite produit des boues rouges! Elle dit, et je cite "traitement et l’assainissement des boues rouges stockées ou produites par les raffineries d’alumine"... Orbite n'a pas de raffinerie d'alumine mais souhaite traiter environnementalement les boues rouges produites par les raffineries! Avant de monter aux barricades et réclamer la tête des journalistes, prenez donc le temps de lire (ou d'apprendre à lire)! Mon commentaire s'applique aussi à Bilbo qui a tendance à tirer vite sur la plogue et à monter aux barricades un peu vite! Prenons le temps de réfléchir, de lire, et de penser de façon RAISONNABLE et MODÉRÉE, les amis : on en sortira tous gagnants! Petite pensée en terminant : qui ne risque rien n'a rien (pour Bilbo) et qui risque trop perd tout (pour Pelletier)! Bonne journée et avançons pour le bien et l'avenir durable de notre chère région!

jean-francois samuel a écrit le 9 avril 2013

Si je ne m'abuse le texte avant qu'il ne soit corrigé disait quelque chose comme Veolia et ses boues rouges. Si je suis dans l'erreur je m'excuse. Mais le texte a été corrigé

joseph leblanc a écrit le 9 avril 2013

@ la rédaction pour la deuxieme fois veuillez vérifier avant d'écrire n'importe quoi Orbite Sont dernier bas fut de 0.92 sou. Mais son bas historique est 0.02 sou atteint le 21 mars 2001 voici le lien ................http://web.tmxmoney.com/charting.php?qm_page=87381&qm_symbol=ORT ......................Alors

Johanne Fournier a écrit le 8 avril 2013

@ jean-François Samuel : où avez vu lu que Veolia avait des boues rouges? @ Joseph Leblanc : voici le graphique illustrant le cours des actions d'Orbite : http://web.tmxmoney.com/charting.php?qm_symbol=ORT. Vous y constaterez que son titre le plus bas à été 0,99 $. Donc, l'information est vérifiée. Par conséquent, nous n'écrivons pas n'importe quoi. @ Martin Pelletier : il n'y a pas de bavure et le dossier n'est pas complexe. En passant, mon nom, c'est Fournier.

joseph leblanc a écrit le 8 avril 2013

@ la rédaction de Graffici êtes vous vraiment sur que c'était un bas historique pour l'action d'orbite ? Aller vérifier avant d'écrire n'importe quoi non mais...........

Jean-François Samuel a écrit le 8 avril 2013

@Danielle Bourdages Ce titre malgré le fait qu'Orbite ne produit pas encore commercialement est l'un des plus échangés à la bourse de Toronto. Il y a beaucoup de spéculations et de vente à découvert qui fait que le titre varie beaucoup et de façon très importante.

Danielle Bourdages a écrit le 8 avril 2013

Comment expliquer cette chute à la Bourse?!? Au moment même de l'"entrée en jeu officielle dans l'industrie mondiale"?!? Ça reste pas net pour moi, ou alors je ne pige pas.

jean-francois Samuel a écrit le 8 avril 2013

Les boues rouges sont sur le site (ou a proximité) des usines qui traite la bauxite avec le procédé Bayer.

Jean-Francois Samuel a écrit le 8 avril 2013

Pas de boues rouges pour le procédé Orbite. Ils ont signés une entente avec Veolia pour étudier la faisabilité d'implanter des usines de traitement des boues rouges pour récuperer l'alumine non extraites, ainsi que d'autres composés pouvant être valorisés. L'article est mal écrit car Veolia n'a pas de boues rouges non-plus, ils veulent les traiter.

Bilbo Cyr a écrit le 8 avril 2013

...Une étude sera réalisée afin de définir les modalités du partenariat et de confirmer la validité d'une usine de traitement des boues rouges générées par le procédé d'Orbite. ... Il me semblait que la spécificité du procédé d'Orbite était justement de ne pas produire ces fameuses boues rouges. C'est quand donc que les nouveaux projets miniers passent par le BAPE?

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.