Développement économique et exportation

Orbite change de président

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Glenn Kelly (photo) succède à Richard Boudreault à la tête d'Orbite Aluminae.

Glenn Kelly (photo) succède à Richard Boudreault à la tête d'Orbite Aluminae. Photo : Gracieuseté

CAP-CHAT – Orbite Aluminae change de président et de chef de la direction. Glenn Kelly, qui était déjà au sein de la minière, succède à Richard Boudreault qui a démissionné de son poste.

M. Boudreault, qui occupait ces fonctions depuis six ou sept ans, agira à titre de consultant d'Orbite pendant les six prochains mois. « La démission de M. Boudreault découle d'une entente entre le conseil d'administration et lui, mentionne son successeur, Glen Kelly. Les administrateurs ont reconnu que les expertises étaient rendues à un autre niveau. Il reste disponible pour Orbite si on a des questions. »

 

Feuille de route

 

D'origine irlandaise, Glenn Kelly est né à Val-d'Or, en Abitibi. Il est titulaire d'un baccalauréat en génie civil de l’Université Queens de Kingston en Ontario et d'une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’Université Laval de Québec.

 

Il a débuté sa carrière comme ingénieur chez Chevron Canada Resources à Calgary. Il a ensuite cumulé des postes de président d'Intragaz, de Rabaska et de CO2 Solutions, avant de joindre les rangs d'Orbite, le printemps dernier, au titre de vice-président exécutif et chef de l'exploitation.

 

Avenir de l'usine de Cap-Chat

 

Pour le nouveau patron, sa nouvelle nomination n'apportera pas de changement significatif à court terme. « Les changements ont débuté avec mon arrivée en juin, précise M. Kelly. Orbite était venu me chercher pour passer de l'étape du développement technologique à l'étape de la réalisation, de la production et de la commercialisation. Je vais livrer sur les mêmes jalons. Notre focus et notre planification de travail sont très bien établis. On va continuer dans ce sens-là. »

 

D'ailleurs, depuis qu'Orbite a obtenu son financement et que le gouvernement fédéral lui a consenti un prêt de 4 millions de dollars, la direction poursuit la phase de l'ingénierie et sa planification de travail visant à finaliser la construction de son usine de Cap-Chat. Le nouveau président prévoit que son entreprise puisse commander, en mars, l'équipement manquant, dont la pièce maitresse est un calcinateur, au coût de 10 à 12 millions de dollars. Les travaux de construction devraient reprendre en juin, pour se terminer à la fin de cette année.

 

La société qui, à l'origine, s'appelait Exploration Orbite VSPA, existe depuis une trentaine d'années. La minière possède un gisement d'argile alumineuse et de terres rares entre Murdochville et Grande-Vallée. Elle exploite aussi une usine de production d'alumine de haute pureté à Cap-Chat.

1 commentaire

Bilbo Cyr a écrit le 20 février 2014

Chevron et Rabaska. Beau CV. Rassurant pour le bien commun. Est-il nécessaire de rappeler que le procédé expérimental d'Orbite n'a pas été soumis au BAPE?

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.