Développement économique et exportation

Orbite amorce la construction de son usine à Cap-Chat

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Les travaux de construction pour la conversion de l’usine d’Orbite Aluminae pour la production d’alumine de haute pureté sont déjà commencés. On aperçoit ici la dizaine d’employés de l’entreprise qui verront leur emploi consolidé.

Les travaux de construction pour la conversion de l’usine d’Orbite Aluminae pour la production d’alumine de haute pureté sont déjà commencés. On aperçoit ici la dizaine d’employés de l’entreprise qui verront leur emploi consolidé. Photo : Johanne Fournier

Les dirigeants d’Orbite Aluminae ont procédé, vendredi, en présence du ministre responsable de la région, Yves Bolduc, à la première pelletée de terre symbolisant les travaux de conversion de son usine d’alumine de haute pureté à Cap-Chat.

Ces travaux de conversion se traduiront par la construction d’un nouveau bâtiment qui sera adjacent à celui que possède déjà l’entreprise dans le parc industriel de Cap-Chat. Ces travaux sont de l’ordre d’environ 45 millions de dollars et permettront de créer de 30 à 40 nouveaux emplois, tout en consolidant la dizaine déjà existants. Orbite prévoit que les travaux seront complétés avant la fin de cette année et que la production commerciale s’amorcera au début de l’année prochaine.

La compagnie souhaite produire trois tonnes d’alumine de haute pureté par jour dans les douze mois suivant la mise en service de son usine. Le produit servira principalement à la fabrication de lumières LED.

Des élus contents

«Cette nouvelle industrie qui se met en place et qui développe la Gaspésie est une entreprise de classe mondiale, a lancé le ministre Bolduc. Ça va permettre de créer des fonds pour une économie plus forte. La grande force de la Gaspésie, c’est que vous êtes des gens extraordinaires, débrouillards, qui voulez et qui représentez bien le Québec.»

Aux fins de la construction de cette usine, le parlementaire a souligné le soutien remboursable de 2 millions de dollars provenant du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation. Il a aussi mentionné que le gouvernement a déjà aidé Orbite pour des montants de 150 000 $ provenant du Fonds d’intervention stratégique régional et de 50 000 $ pour la réalisation de l’étude de faisabilité de cette nouvelle usine.

L’enthousiasme était palpable du côté des élus de la Haute-Gaspésie. «C’est aujourd’hui un grand jour, s’est exclamé le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, qui a pris soin de lire un mot de bienvenue en anglais à l’intention des quelques invités anglophones qui étaient présents à l’annonce. Jamais avons-nous accueilli un projet de si grande envergure! On parle d’investissements de 100 millions $ en Haute-Gaspésie. C’est du jamais-vu!»

M. Cormier a aussi souligné, au passage, d’autres projets de développement qui devraient ultérieurement voir le jour dans sa MRC. «On est sur une lancée incroyable avec l’ajout futur d’un nouveau parc éolien, le projet d’agriculture avec Denise Verreault et, grâce au ministre Bolduc, le rétablissement récent de l’obstétrique», a-t-il déclaré.

«C’est une bonne nouvelle, a poursuivi, avec le même ravissement, le maire de Cap-Chat, Judes Landry. Bienvenue à Orbite!» L’élu n’a pu s’empêcher de faire part à son auditoire que le président et chef de la direction de la compagnie venait de lui confier qu’il voulait acheter les terrains adjacents à son usine de Cap-Chat pour d’autres projets. «Je lui ai promis que je lui réservais», a-t-il déclaré avant d’être chaleureusement applaudi. «Deux autres usines devraient venir s’ajouter pour pallier le manque à combler en alumine de haute pureté», a confirmé Richard Boudreault.

«C’est une grande nouvelle pour le Québec et la société en général, a continué le patron d’Orbite, en parlant de la construction de cette nouvelle usine à Cap-Chat. Notre technologie est beaucoup plus efficace et moins polluante.»

Il a profité de l’occasion pour ajouter que son entreprise avait signé une entente de partenariat avec le premier producteur mondial d’alumine, l’entreprise Rusal de Russie.

Cette entente est en lien avec le projet d’usine d’alumine métallurgique qui sera éventuellement construite dans le secteur de l’Estran. Selon certaines sources, tout porte à croire que cette usine pourrait être érigée à Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine.

À lire aussi

Plusieurs nouveautés pour Orbite

Orbite élargit sa propriété

Orbite : l’usine serait installée sur le territoire de Madeleine

2 commentaires

Arpenteur Géomètre a écrit le 14 octobre 2013

C'est bien de savoir plus de Orbite! La, je peux booker tous mes vols en avions dans toute tranquilité. Merci bien.

christophelabrosse a écrit le 13 février 2013

Merci pour cet article. Mais est-ce que vous croyez que cela pourrait être un peu différent s'il font de l'arpentage? La construction des usines comme ça est difficile, mais parfois nécessaire.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.