Politique

Option nationale : préparer le régional et le provincial

Par ,
Louis-Patrick St-Pierre a animé la conférence d’Option Nationale-Bonaventure samedi dernier.

Louis-Patrick St-Pierre a animé la conférence d’Option Nationale-Bonaventure samedi dernier. Photo : Gracieuseté Option nationale

CARLETON-SUR-MER - Le conseil exécutif d’Option nationale Bonaventure propose un projet de régionalisation, axé autour des Conseils régionaux.  

Le parti souverainiste a proposé sa vision du développement régional, devant une vingtaine de personnes, à Carleton-sur-Mer, récemment. Cette vision s’articule autour de Conseils régionaux. «Nous voudrions un gouvernement régional pour la Gaspésie afin de décentraliser les décisions au niveau des services sociaux, du tourisme… […] après avoir obtenu la souveraineté du Québec», explique le président du conseil exécutif d’Option nationale-Bonaventure, Louis-Patrick Saint-Pierre.

«À la différence de la CRÉGÎM [Conférence régionale des élus], nous voulons un organisme qui soit autonome financièrement, qui ne serait pas financé par le provincial et guidé par les volontés de Québec», ajoute-t-il.

Jean Bouchard, étudiant en foresterie et homologue de M. Saint-Pierre dans Montmorency était aussi présent afin de démontrer les possibilités qui s’offrent autour du bois en Gaspésie. Il a parlé des nouveaux débouchés liés aux nouvelles composantes en bois : un nouveau matériau aussi résistant que l’acier et le bioplastique.

Le parti politique tente de se faire connaître et propose désormais des assemblées de cuisines.

Option nationale compterait, selon M. Saint-Pierre, 24 membres dans Bonaventure.

Impliqué à 19 ans

Âgé de 19 ans, cet ancien candidat d'Option nationale dans Bonaventure aux dernières élections vient de terminer sa première année d’histoire à l’Université Laval. Il a été élu président de sa circonscription en janvier et est originaire de Nouvelle. Il vise les élections provinciales. «C’est sûr que la politique municipale me touche plus, elle est plus proche de moi, mais je crois en l’indépendantisme, pour cela je dois aller au niveau provincial», décrit-il.

L’assemblée générale annuelle du parti et l’assemblée d’investiture devraient avoir lieu au même moment, à la fin de l’été. 

4 commentaires

John a écrit le 13 juin 2013

Pas une raison pour renier le pourquoi de sa fondation et son idéologie

Dany Blais a écrit le 13 juin 2013

Ils sont minoritaires.

John a écrit le 11 juin 2013

Mais le pq ne fais pas grand chose de bien pour la gaspésie et en plus il ne parle plus de la souvraineté .Donc pour les souvrainistes c'est le partie à supporter n'en déplaise à M.Blais

Louis-Patrick St-Pierre a écrit le 10 juin 2013

Si vous êtes intéressé à entendre cette conférence, vous pouvez l'importer en "commandant" une assemblée de cuisine ! Il suffit d'écrire à bonaventure@optionnationale.org.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.