Politique

Option nationale : candidat de 19 ans pressenti dans Bonaventure

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Jean-Martin Aussant, le chef de la nouvelle formation politique Option nationale.

Jean-Martin Aussant, le chef de la nouvelle formation politique Option nationale. Photo : Image tirée de Youtube

La nouvelle formation politique de Jean-Martin Aussant, Option nationale, pourrait présenter un candidat de 19 ans dans Bonaventure, Louis-Patrick St-Pierre, un étudiant originaire de Nouvelle.

Plus tôt cette semaine, le chef du jeune parti souverainiste a confirmé qu’il présentera des candidats dans toutes les circonscriptions de la Gaspésie et des Îles. «On va accélérer les annonces. Les candidats sont pas mal tous identifiés. Il y aura des candidats partout au Québec et ceux de la Gaspésie seront connus dans les prochains jours», a déclaré M. Aussant.

Dans Bonaventure, GRAFFICI.CA a appris que Louis-Patrick St-Pierre, un étudiant de 19 ans, de Nouvelle, qui entreprendra un baccalauréat en histoire cet automne à l’Université Laval, est pressenti pour représenter le nouveau parti politique. Il vient de compléter un DEC en histoire et civilisation au Cégep de St-Foy à Québec.

Le jeune homme dit avoir recueilli toutes les signatures nécessaires pour se présenter. Il se rendra au bureau du directeur du scrutin dans les prochains jours pour déposer sa déclaration de candidature.

La responsable des communications du parti, Julie Courchesne, confirme que M. St-Pierre est pressenti pour défendre les couleurs de la formation politique.  Sa candidature pourrait être officialisée dès vendredi ou au plus tard au début de la semaine prochaine.

La Gaspésie dans un Québec souverain selon M. Aussant

En ce qui a trait à la Gaspésie, le chef d’Option nationale, Jean-Martin Aussant, estime qu’elle se porterait mieux dans un Québec souverain. «Je pense que toutes les régions du Québec, incluant la Gaspésie, se porteraient mieux pour la simple et bonne raison qu’elles auraient plus de budget et davantage de responsabilités en regard de leur développement parce que les régions connaissent plus que quiconque leurs propres besoins et objectifs de développement. En clair, la Gaspésie aurait tout à gagner si le Québec était un pays», insiste Jean-Martin Aussant, en précisant que les milliards de dollars que Québec verse à Ottawa pourraient être redistribués «dans les régions et les MRC».

La plateforme électorale d’Option nationale se décline en six points principaux : des gestes de reprises en main pour l’avenir du Québec, une économie qui enrichit les Québécois, un meilleur système d’éducation et de formation, une nation en santé, une langue et une culture nationale et enfin des institutions et un État moderne et fiable.

Avec la collaboration de Thierry Haroun

À lire aussi

Élections : chaudes luttes à prévoir en Gaspésie

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.