Opération Nez rouge : 713 raccompagnements à ce jour

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Les bénévoles de l'Opération Nez rouge à Chandler sont de retour cette année après une absence de six ans.

Les bénévoles de l'Opération Nez rouge à Chandler sont de retour cette année après une absence de six ans. Photo : Photo tirée de Facebook

Les cinq centrales d’Opération Nez rouge de la Gaspésie ont jusqu'à présent effectué 713 raccompagnements.

C’est la centrale de Gaspé, avec ses deux détachements, dont l’un est situé à Gaspé même et l’autre dans le secteur de Rivière-au-Renard, qui détient la palme avec 229 raccompagnements.

Les centrales de Bonaventure, Gaspé, Paspébiac et Chandler sont en opération depuis le 2 décembre, tandis que celle de Carleton, qui offre le service pour la première fois, n’a pu débuter ses activités à cette date, en raison d’un manque de bénévoles. Par contre, le 10 décembre, les bénévoles de la région de Carleton étaient au rendez-vous.

Dans tous les cas, les organisations ont besoin de bénévoles, surtout pour les soirées du 24 et 31 décembre. D’ailleurs, l’organisation de Chandler, qui souhaiterait offrir le service la veille du Jour de l’An, n’a pas réussi à former, jusqu’à maintenant, une seule équipe de trois personnes.

Statistiques

À Bonaventure (418 534-4244), 122 raccompagnements ont été comptabilisés en date de jeudi. À Gaspé (418 368-4011ù) pour le secteur de Gaspé ou 418 269-5959 pour le secteur de Rivière-au-Renard), il y en a eu 229, à Paspébiac (418 752-6661), on parle de 164, à Carleton (418 364-6144), 74 conducteurs ont fait appel au service et à Chandler (418 689-2233), les bénévoles ont répondu à 124 requêtes.

Tant à Carleton, Bonaventure, Paspébiac que Gaspé, les profits de la campagne reviendront aux maisons des jeunes locales. À Chandler, où l’Opération Nez rouge reprend du service après une absence de six ans, l’argent amassé sera versé au Club sportif Les Couguars de la Polyvalente Mgr-Sévigny.

Couverture absente en Haute-Gaspésie

Jusqu’au 23 décembre pour Gaspé et jusqu’au 31 décembre pour les autres, des centaines de bénévoles, répartis en équipe de trois, sillonneront les routes de la péninsule afin d’assurer un retour sécuritaire aux conducteurs ayant consommé de l’alcool ou qui sont trop fatigués. Ils sont reconduits avec leur propre véhicule.

Si la population de la Baie-des-Chaleurs peut compter, à elle seule, sur quatre centrales de l’Opération Nez rouge, le service manque cruellement en Haute-Gaspésie, où aucun organisme n’a pris en charge le service. Une distance de plus de 280 kilomètres sépare la centrale de Matane à celle de Gaspé.

La campagne 2011 de l’Opération Nez rouge, qui en est à sa 28e édition, est placée sous le thème «Partir en champion». Le porte-parole est le fondeur Alex Harvey.

1 commentaire

David Bolduc a écrit le 13 octobre 2014

Les gens ont encore du mal à vouloir prendre un service de raccompagnement. S'ils savaient à quel point il est important pour la sécurité de tout le monde de ne pas conduire avec les facultés affaiblies. Les bénévoles sont sympa et très discret!

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.