Opération embellissement de cours d’école dans Bonaventure

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
De gauche à droite, le directeur de l’école Aux Mille-Ressources de Saint-Alphonse, Steve Arsenault, le député de Bonaventure, Damien Arsenault et Julien Mercier de la Commission scolaire René-Lévesque.

De gauche à droite, le directeur de l’école Aux Mille-Ressources de Saint-Alphonse, Steve Arsenault, le député de Bonaventure, Damien Arsenault et Julien Mercier de la Commission scolaire René-Lévesque. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Cinq établissements scolaires de la Baie-des-Chaleurs procéderont à des travaux d’embellissement dans leur cour d’école.

Le député de Bonaventure, Damien Arsenault, a annoncé lundi un investissement de 86 000 $ du ministère de l’Éducation, des Loisirs et des Sports du Québec pour l’école Aux Mille-ressources de Saint-Alphonse, les écoles François-Thibault et Aux Quatre-Vents de Bonaventure, l’école de la Relève de Saint-Elzéar et l’école secondaire de New Carlisle.
 
De fait, des jeux et des équipements neufs seront ajoutés aux cours d’école. L’objectif est de les rendre plus attrayantes et plus sécuritaires. «C’est une excellente nouvelle pour nos communautés. Une cour d’école intéressante est un atout indéniable pour encourager nos jeunes à être plus actifs physiquement», a commenté le député de Bonaventure.
 
Le coût de chacun de ces projets se chiffre entre 34 000 $ et 81 750 $ et les contributions du gouvernement du Québec représentent un montant entre 10 000 $ et 25 000 $, selon le projet.
 
Plusieurs autres partenaires participent aux montages financiers, comme les municipalités, la Commission scolaire René-Lévesque et des commanditaires de chacun des milieux.
 
Important partenariat à Saint-Alphonse
 
Parmi les cinq projets annoncés, celui de l’école Aux Mille-Ressources de Saint-Alphonse est le plus substantiel. Le coût total du projet s’élève à 81 750 $, ce qui en fait également le plus coûteux.
 
Une situation qui a notamment été rendue possible grâce à un investissement de 25 000 $ de la municipalité. «On a une belle grande cour, mais elle n’est pas utilisée à sa juste valeur. Grâce à tous les partenaires, c’est devenu un projet de parc scolaire municipal», souligne le directeur de l’établissement, Steve Arsenault.
 
M. Arsenault précise que les élèves de son école auront priorité sur l’utilisation des nouvelles installations les jours d’école, mais que toute la communauté pourra en bénéficier le soir, les fins de semaine et pendant les vacances d’été. La nouvelle cour sera notamment dotée de nouveaux jeux et d’une piste de marche.
 
Les travaux de réfection des cinq cours d’école débuteront à la fin du mois de juin et devraient être complétés avant la rentrée scolaire en septembre prochain.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.