Éducation

Nouvelle hausse des élèves au Cégep de la Gaspésie et des Îles

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le directeur du Cégep de la Gaspésie et des Îles, Yves Galipeau.

Le directeur du Cégep de la Gaspésie et des Îles, Yves Galipeau. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – Alors que les jeunes provenant du secondaire continuent de diminuer, le Cégep de la Gaspésie et des Îles réussit tout de même à augmenter sa clientèle alors que 1245 élèves sont attendus dans les classes, cet automne. C'est un gain de 34 inscriptions par rapport à la rentrée 2013.

« Dans le contexte de baisse démographique, ce sont des résultats qui sont plus que satisfaisants. C'est une très heureuse surprise », indique d'entrée de jeu le directeur général de la maison d'enseignement, Yves Galipeau.

En juin dernier, la région a vu son nombre de diplômés du secondaire diminuer de 160.

« C'est le résultat d'un travail de collaboration de toutes les équipes du cégep. On a rencontré systématiquement les élèves dans les écoles secondaires, où on a eu des actions de communications ciblées tant sur notre territoire qu'à l'extérieur de notre territoire », souligne-t-il.

Par campus

À la rentrée de jeudi, 789 élèves sont attendus à Gaspé — dont 103 au secteur anglophone — comparativement à 738 l'an dernier. Aux Îles-de-la-Madeleine, 141 élèves franchiront les portes, contre 129 l'an dernier.

La surprise provient de l'École des pêches et de l'aquaculture du Québec (ÉPAQ), à Grande-Rivière. Ainsi, 68 inscriptions ont été reçues, le double de l'an dernier, alors qu'il n'y avait que 35 élèves. « Les efforts de modularisation du programme, d'une offre qui correspond davantage aux attentes du milieu et du déploiement de la formation à distance expliquent ces résultats », dit M. Galipeau.

Il donne comme exemple l'aquaculture où 13 étudiants sont inscrits au module pisciculture. « Les étudiants qui voudront suivre tous les modules pourront les cumuler pour former un DEC en aquaculture. Peut-être que parmi les 13, il y en a qui souhaite suivre seulement un module. On a voulu adapter la formation aux besoins précis de la clientèle », indique M. Galipeau.

Le programme d'aquaculture s'ajoute à celui de mécanique marine qui double ses étudiants, à 12 cette année.

À Carleton-sur-Mer, on note une bonne diminution, passant de 309 à 247 élèves. « C'est un retour à la normale », note M. Galipeau.

Le campus avait connu une croissance de 25 élèves à chacune des dernières années. Les efforts seront faits pour maintenir tout le personnel en place. « On n'entrevoit pas ça [des compressions] pour le moment. Il y a toutes sortes de projets qui nous permettent de redéfinir la tâche des professeurs dans les paramètres de la convention collective. C'est dans ce contexte qu'on envisage d'utiliser nos ressources », explique M. Galipeau.

Le futur

Quant à l'objectif de 1500 élèves en 2015-2016, la cible est toujours atteignable. « Je suis optimiste. On parle de 1245 élèves dans nos classes régulières et ça ne tient pas compte des élèves de Collégia qui sont environ 150. On est rendu à 1400. Il nous reste un an. On est dans la bonne voie », lance M. Galipeau.

La rentrée se fait jeudi et les cours débuteront lundi prochain.

1 commentaire

Sébastien Pagé a écrit le 22 août 2014

Étudiant hors région et/ou moins d'émigration étudiante et/ou hausse du taux de diplômé au secondaire qui se tourne vers le CEGEP??? De toute façon, c'est une bonne nouvelle!

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.