Nouveau programme de prévention des infections transmissibles sexuellement

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le programme de prévention des ITSS du CSSS de la Côte-de-Gaspé est en cours depuis quelques semaines

Le programme de prévention des ITSS du CSSS de la Côte-de-Gaspé est en cours depuis quelques semaines Photo : Thierry Haroun

Un programme de prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang est en cours sur le territoire du CSSS de la Côte-de-Gaspé.

Julie Gagnon est l'infirmière qui a été embauchée par l'établissement de santé pour assurer ce service dispensé aux personnes âgées de 15 à 24 ans. Les jeunes en difficulté, les hommes ayant des relations avec d'autres hommes, les utilisateurs de drogues injectables, les femmes en difficulté, les travailleurs et travailleuses du sexe et les personnes issues du milieu carcéral constituent pour l'essentiel la clientèle visée par l'infirmière.
 
Les services qu'elle dispense sur son territoire sont multiples. À titre d'exemple, elle offre différents types de tests, tels le dépistage du VIH, de l'hépatite virale B et C, de la syphilis, de la chlamydia et la gonorrhée. Elle propose également la vaccination contre l’hépatite A et B selon les indications, assure l’accessibilité à différents traitements, organise des activités de prévention en matière d’ITSS et aide les personnes désireuses d’adopter ou encore maintenir des comportements sécuritaires. Précisons qu’aucune prescription médicale n’est requise pour le dépistage des clients asymptomatiques  et que les services offerts par Mme Gagnon sont entièrement confidentiels et anonymes.
 
«Je fais de la clinique au cégep de Gaspé pour rejoindre la clientèle des jeunes. J'en fais aussi à la clinique de planification au centre hospitalier de Gaspé et dans les CLSC de Rivière-au-Renard, Murdochville et Grande-Vallée», note l'infirmière qui précise que les ITSS sont en recrudescence dans la région tout comme à l'échelle de la province «C'est assez flagrant depuis quelques années et particulièrement pour la clientèle des 15-24 ans. On remarque beaucoup chlamydia, une infection bactérienne qui se traite assez facilement. C'est la principale maladie. On remarque aussi des cas de gonorrhée, qui est assez commune, des condylomes et de l'herpès.»
 
Mme Gagnon rappelle que le port de condom est «la meilleure façon de se protéger des infections». On peut  la joindre au 418 368-2572, poste 2639.
 

1 commentaire

Alain Jutras a écrit le 14 mai 2012

Très bonne nouvelle

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.