Éducation

Nouveau centre virtuel de formation collégiale

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Le Centre virtuel de formation collégiale (CVFC) de Sainte-Anne-des-Monts a été inauguré mardi en présence de nombreux représentants du milieu.

Le Centre virtuel de formation collégiale (CVFC) de Sainte-Anne-des-Monts a été inauguré mardi en présence de nombreux représentants du milieu. Photo : Gracieuseté Cégep de Matane

SAINTE-ANNE-DES-MONTS – Le Centre virtuel de formation collégiale (CVFC) de Sainte-Anne-des-Monts a été inauguré mardi. Déjà, une dizaine de programmes pourront être offerts dès cet automne.

Le CVFC est une création du Cégep de Matane. L'offre de formation offerte est bonifiée grâce à la collaboration du Cégep de la Gaspésie et des Îles et du Cégep à distance. En plus du Tremplin DEC et de cinq diplômes d'études collégiales (DEC), l'établissement offrira sept attestations d'études collégiales (AEC). D'autres projets sont dans les cartons pour les prochaines années.

Depuis l'automne, le Centre accueille une cinquantaine d'étudiants à temps plein. Des investissements de plus de 200 000 dollars ont été consentis pour la rénovation des espaces occupés par le CVFC ainsi que l'installation de deux salles de téléenseignement et d'un local pour les pauses des étudiants.

« Un projet novateur comme le CVFC a pu se concrétiser grâce à la collaboration des intervenants du milieu haut-gaspésien convaincus de l'importance d'une offre d'enseignement supérieur pour retenir les jeunes en région et les former afin de répondre aux besoins du marché du travail », a déclaré le directeur général du Cégep de Matane, Emery Béland.

Comme le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de la Haute-Gaspésie connaît d'importants besoins de personnel infirmier, l'établissement propose des avantages aux candidats intéressés par une formation dans le domaine. « En plus d'accueillir en stage les étudiants en formation, nous nous engageons à les embaucher pendant et après leurs études, promet le directeur général du CSSS, Martin Pelletier. Nous leur garantissons également le remboursement de leurs frais d'inscription, de leurs livres et de leur matériel à la signature de leur contrat, jusqu'à concurrence de 3 000 dollars. »

Un grand jour pour le milieu

La mairesse de Sainte-Anne-des-Monts désirait la réalisation de ce projet depuis longtemps. « On tourne la page sur un désastre, estime Micheline Pelletier. On a rendu possible ce qui était auparavant impossible. »

« C'est avant tout un geste d'équité sociale de permettre à nos jeunes de rester chez nous, de développer notre région et de mettre leurs talents au profit de leur communauté, poursuit-elle. La modernité est le plus beau cadeau pour contrer la dévitalisation des régions. On envoie aussi le message aux parents qu'il n'est plus nécessaire d'envoyer leurs jeunes à l'extérieur de la région. L'éducation, c'est la base de tout. Le jour où on aura une population éduquée, on aura moins de gens malades. »

Le CVFC a été inauguré par divers représentants du milieu. Dans l'ordre sur la photo : Louis Poirier du Cégep de Matane, le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, le député-ministre Gaétan Lelièvre, Louis-René Dessureault du Cégep à distance, la mairesse de Sainte-Anne-des-Monts, Micheline Pelletier, Emery Béland du Cégep de Matane et Martin Pelletier du CSSS de la Haute-Gaspésie.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.